Complétez vos revenus en louant une partie de votre logement

Complétez vos revenus en louant une partie de votre logement
partage(s)

Vous souhaitez trouver une solution pour compléter vos revenus ? Louer une chambre de votre appartement ou les combles aménagés de votre maison est une solution efficace et rentable.

Actuellement, un nombre croissant de seniors et de plus de 50 ans opte pour la location d'une chambre au sein de leur logement principal. Louer une chambre évite, en effet, le déménagement d'un logement devenu trop grand après le départ des enfants. Mais cette démarche est aussi très intéressante financièrement, car elle apporte un joli complément de revenus.

Une enquête récente publiée par le site Chambresalouer.com révèle, en effet, que la grande majorité des retraités et des plus de 50 ans sont intéressés par la location d’une partie de leur logement. La raison principale qu'ils évoquent n'est autre que la recherche d'un revenu supplémentaire. De leur côté, les locataires sont pour l'essentiel des apprentis et des étudiants. Ces derniers plébiscitent cette nouvelle façon de se loger, pratique et bien moins chère que l'alternative classique du petit studio à louer. En outre, ce type de logement, leur permet également de bénéficier des aides financières habituelles telles que l’ALS, l’APL et le Locapass.

Conseils Seloger

Si vous souhaitez louer une chambre de votre appartement ou de votre maison, vous devez la meubler pour que le locataire s'installe facilement. Vous devrez par exemple lui laisser l'accès à votre salle de bains, vos sanitaires ainsi qu'à votre cuisine. Vous pouvez également lui offrir l'accès à internet, ou lui proposer de laver son linge, de petits "plus" qui font la différence...

Comment louer une partie de votre logement ?

Vous souhaitez louer une ou plusieurs chambres de votre appartement ou de votre maison? Sachez que pour cela, vous devez absolument être propriétaire de votre résidence principale et y vivre. Le locataire, quant à lui, doit habiter sa chambre en tant que logement principal. D'un point de vue administratif, il vous faut conclure un bail en meublé d'un an ou de neuf mois au minimum, notamment si vous louez à un étudiant. Enfin, la pièce louée doit bien évidemment répondre à des critères de décence imposés par la loi. Ainsi, le logement doit être salubre, d'une superficie minimum de 9m², dotée de prises électriques aux normes et d'au moins une fenêtre ouvrant sur l'extérieur.

Exonération, comment y avoir droit ?

En louant une chambre de votre résidence principale, vous pouvez prétendre à une exonération de la taxation sur les revenus encaissés. Pour cela, veillez à ne pas dépasser certains plafonds de loyers, fixés en fonction de votre zone géographique et mis à jour chaque année. Attention, au-delà de ces différents plafonds, vos revenus seront considérés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Dès lors, ils seront imposés à hauteur de 19 % et seront soumis, en prime, aux 15,5 % de prélèvements sociaux, après un abattement de 50 % ou une déduction éventuelle de charges.

Points clés à retenir 

  • Une solution idéale pour arrondir ses fins de mois.
  • Une alternative simple et économique pour les étudiants ou apprentis.
  • La chambre louée doit mesurer au moins 9m².
  • Exonération de taxation possible.