Entretien et réparation dans le salon : qui paie quoi entre le locataire et le propriétaire ?

Entretien et réparation dans le salon : qui paie quoi entre le locataire et le propriétaire ?
partage(s)

Qui doit payer les interrupteurs défectueux du salon ou la porte du placard qu'il faut remplacer ? Découvrez ce qu'un locataire ou un propriétaire doit prendre en charge dans une location.

Le salon, une pièce très sollicitée

Si le salon n’est pas la pièce la plus technique de la maison, elle est probablement la plus utilisée. Une sollicitation propice aux petits incidents dans un endroit que l’on souhaite toujours agréable. Un entretien régulier et un peu de soin de la part du locataire comme du propriétaire permettront de conserver toute sa convivialité à cette pièce de vie essentielle.

entretien salon - propriétaire  / Locataire

Pour télécharger l'infographie, cliquer sur l'image. © SeLoger

Petits équipements électriques

Le locataire : il remplace les ampoules, les douilles, les appliques, les prises électriques, TV, de téléphone et Internet, ainsi que les interrupteurs.

Le propriétaire : il doit, à la signature du bail, une installation en parfait état de fonctionnement, que ce soit au niveau électrique, TV ou téléphone. Le tout doit impérativement respecter les normes de sécurité en vigueur.

Radiateur

Le locataire : il doit assurer le nettoyage des radiateurs et leur petit entretien (purge du circuit pour les radiateurs de chauffage central par exemple).

Le propriétaire : il doit à la signature du bail un système de chauffage en parfait état de fonctionnement et totalement sûr côté sécurité. Il assure le remplacement des radiateurs défectueux ou frappés de vétusté.

Bon à savoir

Bien qu’il soit aujourd’hui possible de recevoir la TV via une prise téléphonique et une box Internet, la loi impose aux propriétaires de fournir un accès TV via une antenne. Une obligation trop souvent négligée.

Fenêtres

Le locataire : il prend en charge leur entretien courant comme le graissage des parties mobiles ou le nettoyage des grilles d’aération, mais aussi du remplacement des joints ou mastics défectueux et des carreaux ou vitres cassées.

Le propriétaire : il assure le remplacement complet du châssis de la fenêtre, par exemple dans le cadre d’une rénovation énergétique.

Volets et stores

Le locataire : il assume le nettoyage et entretien régulier des volets comme le graissage des parties mobiles, la remise en peinture ou le remplacement des lames.

Le propriétaire : il assure le remplacement complet lorsque cela est rendu nécessaire par la vétusté et il prend en charge les réparations des volets et stores roulants en panne lorsque cette dernière n’est pas imputable à une maladresse du locataire.

Placards

Le locataire : il assure le maintien en bon état de présentation et de fonctionnement en refixant les tablettes, les tasseaux, les boutons et les poignées.

Le propriétaire : il doit à la signature du bail des espaces de stockage fonctionnels et en bon état.

Plafonds, murs et sol

Le locataire : il se charge du nettoyage, du rebouchage des trous de fixation et des petites retouches.

Le propriétaire : la réfection complète de ces surfaces pour cause de vétusté est de son ressort.

Obligations du locataire & du propriétaire

Télécharger l'intégralité de notre guide « Réparations locatives ».