Et si vous échangiez votre maison pour les vacances ?

Et si vous échangiez votre maison pour les vacances ?

Échanger sa maison, c'est la garantie de faire des économies, de se faire des amis et de passer des vacances inoubliables. Voilà, au moins trois bonnes raisons de troquer votre logement.

Que vous ayez à votre disposition une résidence secondaire, un appartement, une maison, un chalet, un loft, une péniche, un bungalow ou même un mobil home, sachez que vous pouvez échanger n’importe quel type d’habitation car il n’existe aucune règle sur la nature du bien échangé. Que ce soit pour un week-end ou pour 3 mois, l’enjeu réside simplement dans le fait de trouver un « partenaire d’échange » dont les dates de congés coïncident avec les vôtres.

Conseil SeLoger

Pensez à faire de la place dans vos placards pour que vos hôtes puissent s'installer confortablement. 

Échangez votre logement, c'est très économique

Avec cette formule, vous ne déboursez pas un seul euro dans le logement, et vous pouvez vous accorder avec votre interlocuteur pour échanger également vos véhicules. Cette formule permet donc de belles économies, car l'hébergement constitue généralement le plus gros poste de dépense durant des vacances. En échangeant votre logement, vous n’aurez qu’à prendre en charge le coût du voyage vous permettant d’accéder au lieu du séjour (billets d’avion, de train ou frais d’essence pour la voiture). Une fois sur place, le fait d’avoir une sorte de « chez soi » vous permet également d’alléger le poste « restaurant » parfois coûteux, puisque vous bénéficiez d’une cuisine et d’un équipement comme si vous étiez chez vous.

On échange bien plus qu'un logement... ».

L'été dernier, j'ai échangé mon appart contre une maison au Canada. J'ai même pu profiter de leur voiture... Evidemment à Paris, mes hôtes n'avaient pas besoin de « char », comme ils disent. Je leur ai donc acheté des cartes pour le métro. Le véritable plus de cette formule est qu'une fois sur place, on vient vous chercher, on vous conseille et cerise sur le gâteau, tous les amis de vos convives vous invitent. C'est très agréable. Du coup, je connais les membres de leur famille, leurs copains mais je ne les ai jamais croisés ! Et c'est excatement pareil de leur côté. Julien

Vous êtes locataire ? Aucun problème...

Enfin, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’être propriétaire de votre logement pour pouvoir l’échanger, et cette formule n’est absolument pas considérée comme de la sous-location puisqu’il n’y a aucune somme en jeu. C’est donc en quelque sorte comme si le locataire recevait des amis chez lui, ce qui l’exonère totalement d’obtenir un accord de la part du propriétaire du logement.

Etablissez un contrat pour définir les règles

Sachez qu’aucune surface ni aucun standing ne sont exclus du concept. Ne vous en tenez pas au simple échange de mails, vos discussions seront plus détaillées au téléphone et vous permettront d’établir plus facilement une véritable relation de confiance. Un contrat n’est pas indispensable lors d’un échange de logement, en revanche il est préférable d’en établir un, car il vous permettra de fixer les règles réciproques auxquelles vous tenez. Ce contrat n’aura pas de valeur juridique, mais il vous permettra d’encadrer vos séjours respectifs et de formaliser vos engagement réciproques en écrivant noir sur blanc ce qu’il est possible de faire ou non dans l’habitation.

Bon à savoir

Il n’est théoriquement pas indispensable de souscrire à une assurance particulière lorsque vous échangez votre logement, car votre contrat multirisque habitation vous couvre pour la plupart des dégâts, aussi bien ceux qui peuvent être commis dans votre logement par la personne à qui vous l’avez prêté, que les dommages que vous pourriez causer dans l’habitation dans laquelle vous séjournez. Il est toutefois préférable de faire un point avec votre assureur avant votre départ.

La rédaction vous conseille :