Etudiant : comment bien choisir votre assurance habitation ?

Etudiant : comment bien choisir votre assurance habitation ?
partage(s)

Vous êtes étudiant et vous avez décidé de quitter le « nid familial » pour vivre seul ? Dans la plupart des cas, vous aurez besoin d'une assurance pour protéger votre logement contre les risques locatifs. Mais comment la choisir ? SeLoger vous guide. 

Les « risques locatifs » sont les dommages que votre logement étudiant est susceptible de subir durant le bail : dégât des eaux, incendie, explosion, inondation, etc. En général, la loi impose au locataire de s'assurer contre ces risques. Cependant, des exceptions existent selon la nature du logement et du contrat de location. Meublé, non meublé, colocation,… notre rédaction vous dit tout ce qu’il faut savoir pour choisir une assurance adaptée à votre logement et à vos besoins.

Meublé : une assurance pas obligatoire mais conseillée

Si vous avez décidé de vivre dans un logement meublé, sachez que l'assurance habitation n'est pas obligatoire. Néanmoins, en cas de sinistre, vous devrez tout de même rembourser votre propriétaire. Si les dégâts s'étendent à tout le voisinage, il faudra également les réparer : souscrire une assurance habitation est donc vivement conseillé. De nombreux assureurs proposent des contrats multirisques habitation étudiants, qui assurent une couverture plus large (responsabilité civile, actes de la vie quotidienne, etc.) y compris en dehors du logement. En revanche, pour les chambres louées chez l'habitant, l’assurance habitation n'est pas toujours indispensable, le propriétaire étant généralement déjà assuré. 

Canapé-Inondation
Logement meublé : s'assurer pour être couvert en cas de pépin. © Robert Kneschke

Logement loué vide : une assurance habitation imposée

Pour un logement loué vide, l'assurance habitation est obligatoire. C'est pour cette raison qu’en annexe de votre contrat de bail d'habitation, vous serez mis en demeure de fournir une attestation d'assurance des risques locatifs. Si vous décidez de conserver le logement l’année suivante, vous devrez impérativement renouveler cette attestation à la date anniversaire du bail. Dans le cas contraire, si le contrat de location prévoit une possibilité de résiliation pour défaut d'assurance, le propriétaire pourra mettre un terme à votre bail de location.

Dégâts-Eau-Studio
L'assurance habitation est indispensable pour louer un logement vide. © stocksolutions

Quelle assurance choisir pour un logement étudiant ?

La grande majorité des assureurs proposent des offres adaptées aux besoins des étudiants. Celles-ci comprennent généralement toutes les garanties indispensables : responsabilité civile, dégât des eaux, etc. De plus, des garanties supplémentaires, spécifiques à vos besoins, peuvent être incluses (assistance lors d'un stage à l'étranger,…). Le tarif d’une assurance habitation dépend surtout des garanties choisies et des caractéristiques du logement (superficie, localisation). Alors, si vous êtes étudiant et que vous avez peu de biens de valeurs, il n’est pas nécessaire de souscrire une assurance habitation proposant un haut niveau de protection. Il est plus judicieux de choisir une assurance offrant un faible capital mobilier, au tarif moins élevé.

logement-1
Choisissez une assurance correspondant à vos besoins. © alexandre zveiger

L’assurance habitation est obligatoire en colocation

En colocation, l'assurance habitation est obligatoire pour couvrir les risques locatifs. Les colocataires ont deux possibilités : choisir une assurance habitation unique et en diviser les mensualités, ou alors souscrire une assurance habitation individuellement