Pour louer un logement, les moins de 30 ans peuvent compter sur la caution Visale

4 000 demandes de caution Visale ont été ficelées à ce jour. © michael spring
partage(s)

La caution locative Visale a été lancée en février. Le Ministère du Logement a décidé de l’étendre aux jeunes de moins de 30 ans, qu'ils soient jeunes salariés, non-salariés, chômeurs ou étudiants.

La caution Visale facilite l’accès au logement des moins de 30 ans

Trouver un logement à la location pour un jeune peut s’apparenter à un chemin de croix. Un coin de ciel bleu se dégage pour ceux qui éprouvent le plus de difficulté : le Ministère du Logement a décidé d’élargir la caution locative Visale à tous les jeunes de moins de 30 ans alors que cette dernière était destinée au départ aux jeunes salariés et aux plus de 30 ans entrant en emploi. Lancé en février et financé par Action Logement (ex 1 % Logement), le dispositif englobe désormais les moins de 30 ans, seuls les étudiants non boursiers rattachés au foyer fiscal de leurs parents en sont exclus.

Bon à savoir

C’est sur le site internet www.visale.fr que la caution Visale s’obtient. Elle prend en charge tous les impayés de loyers des trois premières années de bail, faisant fi de la nature des difficultés de paiement.

Le loyer ne doit pas dépasser 50 % des revenus

Seul garde-fou : la prise en compte des conditions de revenus. Le loyer et les charges doivent rester dans la limite des 50 % de ressources du locataire. Pour les moins de 30 ans en CDI, le loyer doit être compris entre 30 et 50 % des revenus du locataire. Pour les étudiants, la garantie ne peut être octroyée que si le loyer n’excède pas 425 €.

Bon à savoir

Si votre logement relève du parc social, vous ne pourrez pas bénéficier de la caution locative Visale !

Les propriétaires rechignent et préfèrent les cautions « physiques »

Si la nouvelle peut en réjouir certains, les propriétaires, eux, traînent des pieds. Pour cause, il y a dix ans, le Loca Pass, moins avantageux mais ciblant le même public, n’avait pas rencontré un vif succès. L’Union nationale des propriétaires immobiliers affiche aujourd'hui un pessimisme sans fard : « Cela ne fonctionnera pas. Les bailleurs choisiront le candidat qui a le meilleur dossier et la meilleure caution », admet son président dans les colonnes du Parisien..

Bon à savoir

La caution « physique » est plus rassurante pour les propriétaires qu’une caution certes plus étendue dans le temps mais qui bute sur une date finale.