Se loger à Toulouse quand on est étudiant

Se loger à Toulouse quand on est étudiant

Toulouse est la première ville de France où il fait bon étudier ! Découvrez comment se loger, où, à quel prix et quelles aides peuvent vous être accordé en tant qu’étudiant toulousain.

Un logement en CROUS coûte entre 130 et 500 €

A Toulouse, que vous soyez boursier ou non, il est très difficile d’obtenir une chambre ou un logement dans les cités universitaires. Elles sont 29 au total, réparties sur l’ensemble de la ville, et proposent des logements dont les loyers oscillent entre 130 à 500 € en moyenne, mais ces logements sont attribués selon des critères sociaux, et la majorité des étudiants n’entrent pas dans ces critères.

Le loyer d'un studio dans le privé vaut entre 300 et 500 € 

Pour pouvoir vous loger à Toulouse en tant qu’étudiant, vous pouvez donc vous tourner vers la location classique, en passant par des agences immobilières, par exemple. Vous devrez compter environ 300 à 400 € par mois pour un studio de 10 à 12 m², mais ces loyers peuvent s’élever jusqu’à 500 € dans l’hypercentre de Toulouse.

350 € en moyenne pour une colocation dans Toulouse 

Vous pouvez naturellement compter sur la colocation, qui se développe et rencontre un succès florissant ces dernières années à Toulouse. Ainsi, en optant pour un appartement de 100 m² bien situé et accueillant 3 colocataires, votre loyer s’élèvera à 350 € environ, l’intérêt étant que tous les frais courants sont partagés, et que vous bénéficiez d’une surface de vie honorable et d’une chambre privative. En revanche, il s’agit de bien choisir ses colocataires, car tous sont solidaires entre eux… jusque dans le paiement du loyer !

Bon à savoir

Avec ses 100 000 étudiants, Toulouse est la première ville universitaire de province.

Les différents quartiers où vivre dans la ville rose

  • Le Busca : il s’agit d’un quartier recherché au sud-est de Toulouse, dans lequel on retrouve des logements de standing, mais également plusieurs établissements universitaires.
  • Le quartier Saint-Cyprien : il s’agit d’un quartier branché desservi par le métro, ce qui en fait l’une des destinations privilégiées des étudiants.
  • Le quartier de Saint-Michel : sa proximité avec diverses facultés et ses loyers raisonnables font de ce quartier l’un des plus prisés par les étudiants, sans compter que le métro s’y arrête.
  • Le quartier des Minimes : les loyers de ce quartier sont accessibles, et il est proche de plusieurs stations de métro. De même, sa proximité avec le centre-ville est appréciable pour les étudiants.
  • Si votre priorité est de faire des économies sur votre loyer, quitte à vous éloigner des pôles universitaires de la ville, vous pouvez vous tourner vers les quartiers de Paul-Sabatier ou des Mirails, dans lesquels un studio de 10-12 m² vous coûtera environ 300-350 € par mois, charges comprises.

Bon à savoir

Pour sortir à Toulouse et profiter de la vie nocturne, rien de tel que la Place Saint Pierre : c’est la rue de la Soif toulousaine ! Sans oublier le quartier Les chalets-Saint-Aubin-Saint-Etienne, ainsi que celui de Saint Cyprien, réputés pour abriter de nombreux bars et restaurants.

Les aides auxquelles vous pouvez prétendre en tant qu'étudiant toulousain

Les aides de la ville de Toulouse

La ville de Toulouse a mis en place une aide appelée Pass Log, qui consiste en un prêt à taux 0 % pour les étudiants qui viennent s’installer. En effet, la ville peut régler votre premier mois de loyer, si le montant de celui-ci est inférieur à 500 €, et le remboursement peut s’étaler sur 3 ans maximum. Sachez que tous les étudiants âgés de moins de 26 ans, inscrits dans un établissement toulousain et ayant signé un bail d’habitation à Toulouse peuvent prétendre à cette aide, sans conditions de ressources.

Les aides de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyérénées

La région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées accorde certaines aides aux étudiants toulousains qui remplissent les conditions requises, afin de les soutenir financièrement durant leurs études :

  • Le Pass Mutuelle : il s’agit d’une aide de 100 € qui est accordée aux étudiants de moins de 28 ans, qui bénéficient d’une bourse mais qui ne sont pas éligibles à la Couverture Maladie Universelle Complémentaire ou à l’Aide à la Complémentaire Santé.
  • Le dispositif Caution Logement Etudiant : la région peut se porter caution lorsque vous signez un bail pour un logement privé, si votre loyer n’excède pas 500 € par mois pour un étudiant seul, et 650 € pour des étudiants en couple.
  • La bourse à la mobilité : plusieurs sortes de bourses peuvent être accordées aux étudiants sous conditions : il s’agit de bourses d’études et de bourses de stage. Le montant peut être de 70 € par semaine, 300 € par mois ou 600 € par mois selon le type de stage et la durée.

Bon à savoir

Pour en savoir plus sur les critères d’éligibilité aux aides de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, vous pouvez contacter le Conseil régional

La rédaction vous conseille :