A-t-on le droit de faire un barbecue sur son balcon ou sa terrasse ?

A-t-on le droit de faire un barbecue sur son balcon ou sa terrasse ?

Avec les beaux jours, l’appel des grillades se fait ressentir. Très apprécié, le barbecue fait de nombreux adeptes chaque année à l’approche de la période estivale. Sachez cependant que l’utilisation du barbecue sur son balcon ou sa terrasse peut être réglementée.

L'utilisation occasionnelle d'un barbecue ne peut vous être reprochée

Si vous prévoyez d’utiliser votre barbecue occasionnellement, qu’il s’agisse d’un jardin, d’une terrasse ou d’un balcon, vous ne devriez pas vous le voir reprocher, à moins que vous soyez soumis à une interdiction de la part de la municipalité ou de la copropriété le cas échéant. Ainsi, dans l’absolu, l’utilisation raisonnée du barbecue est autorisée par défaut, si aucune réglementation ne vous l’interdit et qu’il ne s’agit pas d’une utilisation excessive.

Bon à savoir

En théorie, si vous construisez un barbecue en dur de plus de 5 m² dans votre jardin, vous devez déposer une déclaration préalable en mairie.

Si vous vivez dans une maison, consultez la mairie

Si vous vivez dans une maison et que vous bénéficiez d’un jardin, vous devriez être autorisé à vous servir de votre barbecue. Mais pensez à vous renseigner auprès de votre mairie, afin de vous assurer que vous en avez l’autorisation formelle, et si tel est le cas, si vous êtes soumis à des jours ou des horaires spécifiques. De même, il peut arriver, dans certaines régions, que les barbecues soient interdits durant les périodes de sécheresse, même dans les propriétés privées, afin de limiter les risques d’incendies.

Vidéo : Barbecue : dans quelles conditions peut-on l'utiliser ?

Si vous vivez en appartement, consultez le règlement de copropriété

Si vous vivez en appartement et que vous souhaitez utiliser votre barbecue sur votre balcon, votre premier réflexe doit être de consulter le règlement de copropriété. En effet, il s’agit du document qui encadre la vie de l’immeuble, et il peut parfaitement comporter une clause interdisant les barbecues. Sachez par avance que dans la plupart des cas, lorsque les barbecues sont autorisés sur les balcons des appartements, vous êtes dans l’obligation d’utiliser un appareil électrique. A cet égard, sachez que les maisons en copropriété peuvent également être soumises à des interdictions ou des limitations, pensez donc à vous renseigner en amont.

L’utilisation du barbecue ne doit pas être considérée comme une nuisance

Même si vous avez la tentation d’allumer votre barbecue tous les jours, voire plusieurs fois par jour, n’en abusez pas. En effet, au même titre que le bruit ou les animaux domestiques, le barbecue utilisé trop fréquemment peut être une source de nuisance pour le voisinage, que vous viviez en maison ou en appartement. Au-delà de l’odeur qui peut incommoder certaines personnes, la fumée peut noircir les façades et les meubles de jardin de vos voisins, soyez donc raisonnable, au risque qu’ils vous réclament des dommages et intérêts devant la justice.

Bon à savoir

Les barbecues en plein air sont strictement réglementés, et l’autorisation dépend parfois de la végétation, de la sécheresse, etc. Pensez donc également à vous renseigner avant d’allumer un barbecue en plein air.