Comment soutenir ses parents quand ils vieillissent ?

Il existe des solutions pour assister ses parents vieillissants. © Alexander Raths
partage(s)

On est parfois désemparé lorsque ses parents vieillissent et on ne sait pas toujours comment réagir. Faut-il les accueillir chez soi ou leur proposer un hébergement en résidence seniors ? La rédaction vous donne quelques clés pour les soutenir concrètement.

Accueillir ses parents chez soi : une fausse bonne idée ?

La cohabitation a des avantages indéniables. Elle permet de nouer des relations affectives plus intenses et de préserver ses parents de l’isolement. La vieillesse peut être synonyme de liberté et de temps libre, mais elle rime souvent aussi, hélas, avec perte d’autonomie. Accueillir ses parents chez soi permet de soutenir ses parents dépendants, d’être présent à leurs côtés pour les accompagner au quotidien. Toutefois, la cohabitation ne comporte pas seulement des avantages. Elle peut avoir une incidence négative sur la vie privée et professionnelle des enfants, sans parler de la disponibilité et de la patience que requiert une perte d’autonomie des parents. Qu’on le veuille ou non, les parents hébergés peuvent rapidement devenir une charge supplémentaire pour les enfants.

Bon à savoir

La décision d'une cohabitation doit être mûrement réfléchie et anticipée. Des règles de fonctionnement et d’organisation doivent être définies dès le départ pour que les choses se passent bien

Aider ses parents dans les démarches administratives et médicales

Les démarches administratives sont la bête noire de nombreuses personnes âgées. Une des manières de soutenir ses parents dans le vieillissement est donc de les aider dans toutes leurs démarches administratives et, si besoin, médicales. Cela peut se concrétiser par des gestes simples : les accompagner lors de rendez-vous médicaux, leur rendre visite s'ils sont hospitalisés, échanger avec eux, les rassurer etc. Aussi, il existe en France plusieurs dispositifs d’aides sociales et financières à destination des personnes âgées et il est parfois difficile de s’y retrouver entre tous les acronymes (APL, ASL, APA...). Sans parler des démarches fastidieuses à entreprendre pour en bénéficier. Vous pouvez aider vos parents en prenant en charge une partie de ces démarches.

Bon à savoir

Il y a près de 500 résidences seniors en France.

Informer ses parents sur l’hébergement en résidence seniors

Beaucoup de personnes ignorent l’existence de résidences spécialement conçues pour les personnes âgées autonomes. Elles sont parfois confondues avec les maisons de retraite, alors qu’il s’agit de résidences non-médicalisées qui comprennent des logements aménagés et de nombreux services : restauration, ménage, animations, équipements sportifs, sorties, soins, etc. Les résidences seniors sont de plus en plus nombreuses et il en existe aujourd’hui près de 500, réparties sur tout le territoire français. Elles souvent bien situées, à proximité des commerces, médecins et transports en commun. Vous pouvez informer vos parents autonomes de cette possibilité et de ses avantages et, si besoin, nous contacter pour plus de précisions. Contrairement aux maisons de retraite, les résidences seniors permettent de conserver une complète autonomie et un vrai logement à soi tout en bénéficiant de services et de la convivialité d’espaces communs.

La rédaction vous conseille :