Besançon : première ville verte de France

Besançon : première ville verte de France
partage(s)

Forte d’un urbanisme de caractère et d’une évolution démographique parmi les plus dynamiques du Grand Est, Besançon attire également des industries de pointe et une population jeune.

Besançon s’étend le long du Doubs. Elle s’impose comme la ville la plus importante et la plus influente de la région Franche-Comté avec ses 117 000 habitants (245 000 pour son aire urbaine). Réputée pour sa qualité de « première ville verte de France », elle offre un cadre agréable pour ses habitants ainsi qu’un urbanisme assez homogène, caractérisé par l’usage intensif de la pierre de Chailluz avec sa teinte ocre si particulière. Le tissu économique local constitue le meilleur faire-valoir de Besançon, ancienne ville horlogère. Des entreprises innovantes s’installent continuellement dans le domaine des microtechniques, de l’électronique ou encore du biomédical.

Un parc immobilier en renouvellement

Les années 1990 et 2000 sont marquées par un certain vieillissement du logement bisontin moyen. Mais la donne est en train de changer grâce à d’ambitieuses opérations de promotions immobilières ou la réhabilitation de quartiers. Dès 2015, l’îlot Pasteur et le quartier de La Boucle vont ainsi s’enrichir de près de 8 400 m² de logements neufs et d’un vaste centre commercial. D’autres immeubles d’habitation collective devraient voir le jour en tirant parti de la réfection du port fluvial et de la zone industrielle de l’usine Rhodia.

L’immobilier à Besançon en quelques chiffres

  • Les prix moyens restent raisonnables en 2014, de l’ordre de 1 800€ le mètre carré pour un appartement ou une maison.
  • Près de 85 % des logements sont des appartements. Les maisons sont donc rares mais pas introuvables.
  • Priorité aux grands volumes : 67 % des appartements ont trois pièces ou plus. Seulement 14 % de T1.

Transports : à 2 heures de Paris et Lyon

Les transports dans l’agglomération bisontine se font avant tout par la route. La ville bénéficie, au nord, du passage de l’autoroute A36, menant à Beaune ou encore à Mulhouse, ainsi que d’une rocade de contournement. Besançon est également reliée à la ligne TGV Rhin-Rhône grâce à la gare périphérique de Besançon-Franche Comté, ce qui met la ville à deux heures de Paris et de Lyon. Les transports en commun proposent toutes les options propres à une grande ville française : le bus avec le réseau Ginko, un réseau de tramways et des vélos en libre service (VéloCité).

Les quartiers de Besançon à conseiller

Sans surprise, le centre-ville et le quartier de la Boucle comptent parmi les plus onéreux pour l’acheteur potentiel. Outre les appartements, vous y trouverez un nombre étonnamment élevé de belles surfaces avec des dépendances, à bon prix évidemment. Des quartiers comme Chaprais et Saint-Claude, l’un traditionnel et l’autre plus contemporain, séduisent chacun à leur manière les classes moyennes. Les petits budgets, quant à eux, seront bien inspirés de prospecter du côté de Planoise, qui reste le quartier le plus abordable de la ville.

La ville emblématique de la Franche-Comté a tout pour séduire les actifs et les jeunes familles : cadre paisible, espaces verts, prix modérés, activité économique soutenue. Son relatif isolement, par ailleurs, est compensé par la qualité des transports.

Les points clés à retenir

  • Besançon enregistre un solde démographique positif depuis de nombreuses années.
  • De nouveaux logements sont mis sur le marché à un bon rythme.
  • Le cœur de ville conserve un urbanisme harmonisé et très caractéristique.