Comment bien évaluer le prix de votre bien ?

L'évaluation d'un bien immobilier par un expert peut se révéler précieuse. ©Fotolia
partage(s)

Pour une vente immobilière réussie, tout l'enjeu consiste à trouver le juste prix, qui permettra une transaction rapide sans pour autant sous-estimer la valeur du bien.

Calculez d'abord le coût de revient

Quelle somme avez-vous investi dans le logement que vous vous apprêtez à mettre sur le marché ? La question n'est pas si évidente, dans la mesure où de nombreux coûts cachés ont tendance à être oubliés par le propriétaire au fil des années. Le calcul du coût de revient permet d'avoir un bon aperçu de cet effort financier global : outre le prix d'achat et les droits de mutation, vous aurez soin d'intégrer la totalité des travaux réalisés. La somme obtenue correspond au prix de vente en-dessous duquel il faudra idéalement ne pas descendre, au risque de sortir perdant de la transaction. (sans même parler de l'inflation !)

Prenez en compte les caractéristiques du bien

A partir du coût de revient, la détermination du prix final du logement passe par un certain nombre de critères complémentaires : emplacement exact, surface habitable, niveau de vétusté, isolation, proximité des commerces, luminosité, nuisances sonores, vis-à-vis... La liste des éléments à prendre en compte est aussi longue que celle des motifs pouvant amener l'acheteur potentiel à un blocage rédhibitoire ou à un véritable coup de cœur. Une fois muni du profil précis de votre logement, comparez en ligne avec les autres biens les plus similaires. Pour un bien locatif, veillez aussi à fixer votre prix en fonction du taux de rentabilité qui pourra être espéré par l'investisseur.

Savoir adapter et faire évoluer son prix

Parfois et malgré vos efforts les plus louables, les visites se comptent sur les doigts d'une seule main au bout de plusieurs mois et aucune offre sérieuse ne vous a été soumise. Sauf à attendre un retournement du marché, il est alors conseillé de se montrer réactif et de diminuer progressivement le prix affiché. Pauline et Frédéric, 36 ans chacun, ont ainsi eu à se faire une raison :

 Pauline et Frédéric

« Notre pavillon en banlieue de Rennes n'a pas suscité l'engouement espéré, notamment en raison de l'absence d'école dans le village. La diminution du prix de 270 000 à 250 000€ a permis de débloquer la situation ».

Le montant final du compromis de vente, après négociation, dépend autant de critères formels que de raisons plus affectives, tant chez le vendeur que chez l'acheteur. Malgré cela, mieux vaut proposer d'emblée un prix sur la base d'une évaluation sincère !

Besoin d'aide ? Soumettez une demande d'expertise

L'évaluation d'un bien immobilier par un expert peut se révéler précieuse pour procéder à une vente, ou même tout simplement pour se faire une meilleure idée du montant de votre patrimoine personnel. Il existe de nombreuses solutions d'expertise, allant de la plus basique à la plus fouillée.

L'estimation sur Internet, gratuite ou payante, peut être une bonne entrée en matière. Le site de La côte immo est un très bon indicateur. De nombreuses agences physiques ou en ligne vous proposent aussi de renvoyer un dossier complet comprenant plusieurs centaines de critères. Mais la reine des évaluations reste la visite sur site par un expert immobilier. Dans tous les cas, veillez à sélectionner un prestataire n'ayant aucun intérêt dans la vente, pour garantir la neutralité de l'évaluation.

Les points clés à retenir

  • L'évaluation d'un bien peut être réalisée soi-même, mais demande un certain travail.
  • Les expertises sont précieuses, mais méfiez-vous des professionnels intéressés.
  • Montrez-vous réactif pour vendre vite !