Immobilier : l’importance de la valeur verte sur la vente d'un logement !

Immobilier : l’importance de la valeur verte sur la vente d'un logement !
partage(s)

La performance énergétique est devenue un véritable atout pour la valorisation et la vente d’un bien immobilier.  SeLoger vous dit tout ce qu’il faut savoir sur l'émergence de la « valeur verte ».

La « valeur verte » d’un logement désigne la variation de sa valeur (prix ou loyer) liée à sa performance environnementale. En France, le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) doit d'ailleurs être annexé à toute promesse de vente ou à l'acte authentique de vente depuis fin 2006.

La valeur verte : dopée par l’augmentation des prix de l’énergie

L’augmentation du prix de l’énergie a eu un rôle considérable dans l’émergence de la valeur verte sur le marché immobilier. De plus, la mise en place de labels, réglementations ou certifications a permis l’identification et le développement de cette valeur. L’obligation d’afficher la performance énergétique des bâtiments a constitué un véritable tournant dans la création de la valeur verte. Les nombreuses études réalisées sur la valeur verte se concentrent généralement sur la performance énergétique. Réalisées sur la base des données des notaires français, ces études prouvent qu’une « valeur verte » des logements existe et qu’elle a un véritable impact sur la valorisation d'un bien immobilier. D'autre part, l'importance de cette valeur pourrait être accentuée en cas de nouvelles hausses des prix de l'énergie.

Immeuble-Vert
La performance énergétique influe sur le prix d'un logement. © tsach

L'influence du DPE sur le prix de vente

Selon l’association DINAMIC, en fonction des Diagnostics de Performance Energétique (DPE), un écart de près de 30 % de moins-value ou de plus-value est constaté sur les maisons.

La proximité de la verdure : un véritable argument de vente

Alors que l’importance du Diagnostic de la Performance Energétique (DPE) est désormais incontestable, la présence d’espaces verts et de sites naturels à proximité du bien est également de plus en plus recherchée par les acquéreurs. Ainsi, d’après Le Partenaire, dans plus de 40 % des cas, les espaces verts publics situés autour d'un bien immobilier permettent aux propriétaires d’établir un prix de vente ou un loyer plus élevé que pour des biens similaires, mais plus éloignés de la verdure.

Verdure-Parc
Un bien immobilier près d'un espace vert à un prix de vente plus élevé. © celeste clochard