Les clés pour vendre votre terrain rapidement et au meilleur prix

Les clés pour vendre votre terrain rapidement et au meilleur prix
partage(s)

Vous possédez un terrain et souhaitez le vendre ? Son prix et la rapidité de la vente dépendront de nombreux facteurs, tels que son statut, sa superficie et sa configuration. Pour vous aider dans vos démarches, pensez à faire appel à des professionnels à chaque étape.

Votre terrain est-il agricole ou est-il constructible ? 

De cette réponse dépendra directement… son prix ! Car si un terrain agricole (c’est-à-dire, non constructible) se vend pour une bouchée de pain, l’autre peut s’arracher à prix d’or, selon la zone géographique où il se situe. Connaître le statut de votre terrain est donc un élément essentiel ! Pour cela, rendez-vous en mairie pour consulter :

  • le Plan Local d’Urbanisme (PLU),
  • le Plan d’Occupation des Sols (POS).

Ces deux documents officiels qui définissent un zonage clair et précis. Si votre parcelle est située en zone « U » cela signifie qu’elle est immédiatement constructible. S’il n’existe ni PLU ni POS dans votre commune, ce qui est assez fréquent dans les petits villages ou hameaux, il vous faudra consulter la carte communale. Sans elle, c’est le Règlement National d’Urbanisme (RNU) qui fera foi.

Bon à savoir

Sachez que les statuts des terrains peuvent évoluer au fil du temps. En passant de terre agricole à constructible, leur valeur pourra, selon les régions, être multipliée par 10 voire par 100 ! Acheter un terrain agricole dans certaines zones peut donc s’avérer une opération très intéressante, à moyen ou à long terme. Plus rarement, certains terrains peuvent devenir non-constructibles.

Pour mesurer votre  terrain, faites appel à un géomètre expert

Avant la vente, il vous faudra connaître précisément l’étendue réelle de votre propriété. Pour cela, vous devrez faire appel à un géomètre expert. Ce professionnel d’expérience effectuera un relevé de la surface, en tenant compte à la fois de vos souhaits et du PLU/POS. Puis, il bornera le terrain pour garantir à l’acheteur les limites de la surface. Ici, deux cas de figure :

  1. Si le terrain est entouré de propriétés privées  : le géomètre-expert devra réunir les voisins pour étudier les titres de propriété, les plans annexés à l’acte de vente et réunir leurs propos. A partir de ces différentes informations, le géomètre définira, ensuite, les limites de la propriété . Il fera, alors, signer un PV pour chaque voisin. Cette opération se concrétisera par la pose de bornes sur le terrain.
  2. Si le terrain est indépendant : ici, le bornage n’est pas obligatoire. Il est toutefois vivement conseillé. Pensez à consulter le site des géomètres experts de votre région pour savoir si le terrain a déjà été borné. Il fait office en la matière.

Bon à savoir

Faire appel à un géomètre expert est un gage de sérieux pour la vente. Cette démarche permet de connaitre avec précision la superficie véritable du terrain et aide aussi à sécuriser la transaction. Car, en cas d’empiètement, même minime, un voisin peut demander la démolition d’un bâtiment !

Comment estimer la valeur de votre terrain ?

Votre terrain est borné ? C’est le moment d’estimer sa valeur. Un certain nombre d’éléments entrent, ici, en compte. Parmi eux : 

  • La faisabilité d’un projet immobilier. Sachez, par exemple, quelle est la surface minimale nécessaire à la construction d’une maison, ou quels sont les projets envisageables sur la parcelle, selon la règlementation locale applicable. Pour plus d’informations, rendez-vous en mairie, au service urbanisme.
  • La forme du terrain : une configuration rectangulaire est, notamment un atout pour la vente.
  • Les facilités de raccordement aux réseaux (eau, électricité, téléphone…).
  • Les possibilités de raccordement au tout à l’égout.
  • La présence de servitudes privées.

Pour estimer la valeur de votre terrain, préférez faire appel à des experts en la matière tels que des spécialistes fonciers, les agents immobiliers ou encore les notaires . Ils se chargeront d’étudier les caractéristiques du terrain (superficie, accès à la voie publique, eau potable…), son environnement (inclinaison, exposition, vue, nature du sol) et évalueront sa valeur, en comparaison avec d’autres biens situés dans la même zone ou à proximité. 

Vous souhaitez attirer les acheteurs : viabilisez votre terrain

C’est une démarche essentielle si vous souhaitez intéresser un maximum d’acheteurs. Les terrains où l’accès à l’eau, au gaz, à l’électricité ou au téléphone sont facilités se vendent mieux et plus rapidement ! Pour viabiliser votre terrain, des travaux importants sont à prévoir : il faut compter entre 5 à 15 000 € voire un peu plus pour les terrains les plus éloignés des réseaux. Mais c’est une opération qui peut s’avérer très rentable. 

Conseils de pros

Pensez à constituer votre dossier de vente. Il vous faudra, pour cela, réunir, entre autres, vos titres de propriété, vos procès-verbaux de bornage et autres diagnostics techniques (risques naturels, termites…).

La rédaction vous conseille :