Succession : vendre ou louer le bien immobilier reçu en héritage ?

Succession : vendre ou louer le bien immobilier reçu en héritage ?

Lorsque vous héritez d'un bien immobilier, vous avez le choix entre plusieurs alternatives, notamment la vente ou la mise en location. Chaque solution présente des avantages et des inconvénients.

La location, pour un complément de revenu

Si vous estimez que la vente du logement hérité est contraignante ou inenvisageable à court terme, la location est une solution idéale. En effet, c'est un moyen de percevoir des revenus réguliers sans être complètement dépossédé du logement et en gardant un délai de réflexion. Cependant, la gestion d’un bien en location demande du temps, de l’énergie et de la patience (choix des locataires, charges, administration...). Bien sûr, la délégation de ces tâches à un professionnel reste possible mais une partie des loyers perçus y passera forcément.

Bon à savoir

Pour l'héritage d'un bien en indivision, la gestion est plus compliquée car les héritiers doivent s’accorder pour les décisions importantes (choix du locataire, travaux à réaliser…). Si tel est le cas, vendre le logement peut faciliter la succession.

La vente du bien immobilier, pour augmenter votre capital

Pour simplifier la succession, la vente reste l’opération la plus aisée car il suffit de trouver un acheteur. De plus, la transaction vous permet d’augmenter directement votre capital puis, si vous le souhaitez, de diversifier vos placements. En revanche, la fiscalité liée à la vente d’un bien reçu en héritage comporte plusieurs taxes. Vous serez notamment redevable de l’impôt sur les plus-values immobilières, dont les prélèvements sociaux ont augmenté il y a quelques années. Si la vente doit logiquement vous permettre de faire face à ces frais, n’hésitez tout de même pas à effectuer des simulations et calculs pour vous vous assurer de votre capacité à les payer. Enfin, la vente reste toujours soumise à plusieurs facteurs et la transaction peut traîner selon l'emplacement, le prix, le marché... Préparez-vous à toute éventualité ! Là aussi, patience et énergie sont indispensables.

Les points clés à retenir

Recevoir un bien immobilier en héritage n’est jamais anodin : que vous soyez seul successeur ou non, vous devrez choisir entre la vente et la location en fonction de nombreux critères déterminants.

La rédaction vous conseille :