Vendre votre logement en viager, aux enchères, de façon classique ou l'échanger ?

Avant de vendre votre maison, renseignez-vous sur l'échange définitif d'un bien immobilier. © Gilles Paire
partage(s)

Si vous souhaitez vendre votre logement, sachez que vous pouvez le vendre de façon classique, mais vous pouvez également envisager la vente aux enchères, la vente en viager et pourquoi pas l’échanger ! 

La vente classique : le type de vente le plus répandu

La vente classique d’un bien immobilier est bien évidemment le type de vente le plus répandu. Pour effectuer une vente classique, vous pouvez notamment passer par une agence immobilière qui va se charger de diffuser une annonce dans l’optique de trouver un acquéreur pour votre logement, et qui se chargera également d’organiser les visites ainsi que d'accomplir les formalités de vente. Lors d’une vente classique, les grandes étapes sont :

  • La mise en vente par la diffusion d’une annonce et par le biais d’une agence immobilière.
  • La signature d’un avant-contrat (promesse ou compromis de vente) avec l’acheteur.
  • La signature du contrat de vente définitif chez le notaire.

Conseil SeLoger'

Pour estimer le prix de votre logement, rendez-vous sur LaCoteImmo.com.

La vente en viager vous permet de percevoir un revenu mensuel

La vente en viager est un type de vente qui vous permet de percevoir un revenu régulier tout en occupant votre bien. En effet, la vente en viager consiste à vous engager contractuellement auprès d’un acquéreur, à lui transmettre votre bien après votre décès. En contrepartie, vous percevez une somme de départ appelée le « bouquet », et surtout une rente viagère, qui sera un revenu régulier. Ces deux sommes sont fixées librement entre les deux parties et selon des critères tels que l’âge du vendeur, mais également les caractéristiques du logement.

Bon à savoir

Avant de vous lancer dans la vente en viager, posez-vous la question de la transmission du bien à vos héritiers, car ils n’auront aucun droit sur le bien après votre décès : ce dernier appartiendra définitivement au nouvel acquéreur.

La vente aux enchères : une vente publique  

La vente aux enchères est un mode public de vente qui consiste à fixer une mise de prix, et à céder le bien à la personne qui offre le prix le plus élevé. Il s’agit donc de réunir les personnes intéressées par la vente du bien, et la vente peut être organisée par un avocat, par un notaire ou par le service du Domaine. Un cahier des charges doit être rédiger avant la vente pour que les personnes intéressées puissent le consulter afin de connaître les informations au sujet du bien. Les candidats à l’achat du bien doivent également être présentes à la séance de vente aux enchères et faire connaître leurs enchères à voix haute. Enfin, dans le cas d’une vente aux enchères, les visites sont fixées à des dates et heures précises durant lesquelles les candidats doivent être présents car aucune visite individuelle n’est organisée.

L’échange définitif d'un bien immobilier : une acquisition à moindre coût

L’échange de biens vous permet d’acquérir un bien immobilier à moindre coût et de façon très simple, puisque lorsque vous avez trouvé le bien que vous souhaitez acquérir, vous n’avez qu’à échanger ce bien avec le vôtre, dans la mesure où les propriétaires sont intéressés par votre logement. Vous n’avez donc qu’à signer un seul contrat d’échange devant le notaire, ce qui vous fait économiser des frais qui seront divisés par deux.

Bon à savoir

Les frais sont divisés par deux si les deux biens sont de valeur égale. Si tel n’est pas le cas, le co-contractant qui acquiert le bien le plus coûteux doit payer une somme en compensation.