Vous vendez ? 5 bonnes raisons de passer par une agence

Vous vendez ? 5 bonnes raisons de passer par une agence

Vous voulez vendre votre bien. A quel prix, selon quels critères ? L’agent immobilier est là pour assurer une vente rapide, au prix du marché et s’occuper des formalités administratives.

1 - Pianotez sur Internet

Premier réflexe, internet et le site SeLoger.com. Vous allez consulter les prix dans votre arrondissement ou votre commune par type de biens. C’est une première approche qui permet de vous faire une idée des prix immobiliers par secteur et par catégorie de surfaces. Vous trouverez également le contact des agences.

2 - Choisissez votre agence immobilière

Locale ou nationale ? Si vous habitez Nantes et voulez vendre sur Nantes, quadrillez la ville et passez par l’agence du quartier qui connait parfaitement le secteur. Si vous habitez Bordeaux et que vous avez un bien à vendre à Paris, l’idéal est de regarder les agences parisiennes proches de votre bien. Mais aujourd’hui, la plupart des agences immobilières travaillent en réseau et mettent leurs fichiers en commun donc l’agent de Bordeaux vous donnera les contacts de son homologue à Paris. L’intérêt de l’agence locale indépendante ou affiliée à un réseau se situe au niveau de la connaissance de son quartier. Elle appréhende les rues cotées ou pas, les expositions top, la qualité des immeubles, les nuisances sonores, les bonnes écoles…en bref, tout ce qui constitue un micromarché.

Conseils Seloger

Pour un bien atypique comme un loft ou un atelier d’artistes, un duplex avec une gigantesque terrasse, une maison de ville avec jardin, mieux vaut passer par une agence spécialisée. Compte tenu de la rareté de ces biens, certains critères pouvant être rédhibitoires pour un bien classique (mauvais DPE, distribution médiocre, perte de place par exemples) seront gommés pour un bien hors du commun. 

3 - Évaluez au plus juste les prix de votre bien

Votre logement est chargé affectivement. Vous l’avez acheté plusieurs années auparavant, avez vécu des moments heureux, réalisé des travaux peut-être de vos propres mains et vous le voyez avec les yeux de Chimène sans voir ses défauts. Même s’il n’est plus aux normes d’économies d’énergie, donne sur une cour sombre, est mal agencé, cet appartement a donc toutes les qualités à vos yeux. L’agent immobilier, qui est au contact du marché chaque jour, en connait le prix. Il peut donc faire abstraction de la valeur affective de votre bien. Il fixera un juste prix en analysant les points forts et les points faibles et en ayant connaissance des diagnostics obligatoires.

4 - Appuyez-vous sur la force de frappe de votre agence

L’agence va mettre à votre disposition tout un arsenal de moyens pour mettre en valeur votre bien : photos dans les vitrines, diaporama, vidéo, carte de géolocalisation sur Internet… et tout va s’enchaîner. Dès l’instant où votre appartement est en « vitrine » et proposé à un juste prix compte tenu de ses caractéristiques intrinsèques, la demande va arriver et s’amplifier.

5 - Reposez-vous sur le professionnalisme de l’agent immobilier

Quand vous mettez en vente, l’agent immobilier va vous demander le montant des charges de copropriété, de la taxe foncière, de la taxe d’habitation afin d’en donner un montant, même approximatif à vos futurs acquéreurs. Il va aussi solliciter les diagnostics immobiliers inhérents à chaque vente dans l’ancien. Plus l’agent immobilier va récupérer de renseignements précis, plus la vente va s’accélérer pour déboucher sur la signature d’un avant-contrat.

Quelle différence entre un agent immobilier et un agent commercial ?

L’agent immobilier détient une carte professionnelle délivrée par la préfecture. Cette carte est obligatoire depuis la loi Hoguet du 2 janvier 1970. Elle justifie de son aptitude à exercer la profession, rédiger des contrats et à détenir les fonds versés par l’acquéreur lors de l’indemnité d’immobilisation.

Contrairement à l’agent immobilier, l’agent commercial n’est pas détenteur de la carte professionnel et ne peut ni rédiger des contrats, ni détenir des fonds. Mais il peut mener toutes les étapes jusqu’à la signature de votre avant-contrat. Même si certaines agences font travailler depuis longtemps des agents commerciaux et mettent à leur disposition des moyens commerciaux et de formation, l’agent « co » est un travailleur indépendant qui agit pour son compte et se déplace au domicile du client. Avec la loi ALUR, il va pouvoir bénéficier automatiquement d’un certain nombre d’heures de formation.

La rédaction vous conseille :