Faites financer, en quasi-totalité, vos travaux de rénovation grâce aux aides !

60 % des Français peuvent prétendre à un PTZ. © kasto
partage(s)

Si vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation dans votre logement, sachez que de nombreuses aides sont proposées et peuvent vous permettre de financer presque entièrement vos travaux.

Travaux de rénovation : pensez au Crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le CITE s’adresse aux propriétaires habitant leur logement ou aux locataires qui  occupent leur logement à titre gratuit, à condition qu'ils y résident à titre de résidence principale et que le logement soit achevé depuis plus de 2 ans. Il permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % des dépenses, dans la mesure où vous réalisez des travaux éligibles.

Bon à savoir

Le crédit d’impôt ne nécessite pas des démarches administratives, vous n’avez qu’à reporter le montant de vos dépenses sur votre déclaration fiscale pour pouvoir en bénéficier.

Demandez la Prime Énergie pour faire des économies

Parmi les nombreuses aides de l'Etat pour les travaux de rénovation on trouve également La Prime Energie qui permet d’obtenir une aide financière dont le montant est fixé proportionnellement aux économies d’énergie que vous allez réaliser en effectuant les travaux de rénovation. Cette aide s’adresse aux propriétaires et aux locataires qui occupent leur logement à titre de résidence principale ou de résidence secondaire. Les travaux doivent être effectués dans un logement achevé il y a plus de 2 ans, et ces travaux doivent répondre à des exigences de performances énergétiques.

Les aides financières pour les travaux
Il existe un certain nombre de conditions à remplir pour pouvoir prétendre aux aides à la rénovation des logements. © archideaphoto

Bénéficiez de l'éco-prêt à taux zéro pour ne pas payer de taux d'intérêt

L’éco-PTZ est un prêt aidé par l’État, qui vous permet de ne pas avoir à payer de taux d’intérêt. Il est accessible sans condition de ressource et le montant maximal par logement est de 20 000 à 30 000 €, ce montant étant fixé en fonction du type de rénovation que vous engagez. Cet éco-prêt concerne les propriétaires occupants ou les propriétaires bailleurs et le logement doit être occupé à titre de résidence principale et doit avoir été achevé avant le 1er janvier 1990. De même, l’éco-PTZ est désormais cumulable avec le CITE.

La TVA à taux réduit peut vous aider à améliorer la qualité de votre bien

Il est possible de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 % si vous effectuez des travaux d’amélioration de la qualité énergétique des locaux, achevés depuis plus de 2 ans et sur les travaux induits. Cette TVA à taux réduit s’applique aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs, aux syndicats de propriétaires et aux locataires et aux occupants à titre gratuit, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire.

Bon à savoir

  • 60 % des Français ont la possibilité d’obtenir un prêt à taux zéro.
  • 33 % peuvent obtenir des aides régionales.​

Le programme « Habiter mieux » de l’Anah finance de 35 à 50 % des dépenses

L’Agence Nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) propose une aide de 35 à 50 % sur les dépenses liées aux travaux d’amélioration, en sachant que le montant est plafonné à 20 000 € pour les travaux d’amélioration et 50 000 € pour les lourds travaux de réhabilitation. Ce programme concerne les logements achevés depuis plus de 15 ans et s’adresse aux propriétaires occupants qui perçoivent moins d’un certain plafond de revenus, les propriétaires bailleurs et les syndicats de copropriété en difficulté.

La prime « coup de pouce », une nouvelle aide pour les ménages

Le Ministère de l’Environnement a annoncé dernièrement qu’une nouvelle prime économie d’énergie a débuté ce 1er mars. Cette prime sera comprise entre 50 et 1 300 € selon le type de travaux de rénovation que vous effectuez. Elle est accessible sans condition de ressources et 45 % des ménages devraient pouvoir y prétendre. Les personnes souhaitant en bénéficier devront choisir une entreprise partenaire CEE signataire de la charte d’engagement « Coup de pouce énergie ».

  • Vidéo : Les aides pour la rénovation énergétique