Les aides financières pour acheter votre premier logement

A chaque situation des aides sont disponibles pour financer votre acquisition. ©Fotolia
partage(s)

Vous avez décidé de devenir propriétaire. Un projet pas facile à réaliser, notamment sur le plan financier. Or, des dispositifs sont là pour vous faciliter la recherche de solutions.

L’incontournable PTZ + pour votre 1re acquisition

C’est le dispositif  roi pour décrocher son premier logement. Le PTZ+ s'adresse aux personnes, sous condition de ressources, souhaitant acquérir leur 1re  résidence principale. Le logement doit être neuf et doit respecter des critères de performance énergétique. Le PTZ+ peut aussi concerner l’achat de certains logements anciens. Attention, le PTZ+ ne finance qu'une partie de l'opération. Il doit être complété obligatoirement par d'autres prêts immobiliers et, si possible, un apport personnel.

Bon à savoir

Le Prêt à taux zéro (PTZ) nouvelle version devrait voir le jour en octobre 2014.

Simulez votre PTZ +

Le PTZ + vous permet de disposer d’un crédit à taux zéro, coup de pouce indispensable pour les primo-accédants. Le montant de ce crédit est défini selon des critères très précis (montant des ressources, localisation du bien, etc.). De nombreux moteurs de simulation vous permettent de disposer d’un rapide état des lieux personnel.

  • Si vous habitez en zone A (très urbaine), que vous êtes un couple sans enfant, que votre revenu fiscal annuel est de 40 000 €.
  • Pour l’achat d’un bien de 140 000 euros, vous bénéficierez d’un PTZ + à 46 200 euros pour l’achat d’un logement neuf et de 14 000 euros pour l’achat d’un logement dans le parc social.

Pour évaluer votre situation, n’hésitez pas à prendre contact avec votre Agence départementale d’information sur le logement (Adil).

Le PEL… Attention aux taux pratiqués ! 

Le Plan d’épargne logement (PEL) vous offre la possibilité de bénéficier d’un crédit aidé. A vous de veiller à ce que le taux autorisé par le PEL soit, a minima, autant attractif que ceux inscrits dans le marché concurrentiel.

Frappez à la porte des collectivités territoriales

Un simple coup d’œil sur le site de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil) vous permet de vérifier si, dans votre ville, votre département ou votre région, des aides publiques sont accordées, à travers des subventions ou des micro-prêts, pour acquérir un bien. Le neuf comme l’ancien sont concernés.

Conseils Seloger

Face à la multitude des prêts proposés, il n’est pas simple de faire son choix. Pourquoi ne pas passer par les services d’un courtier en prêts immobiliers ? Outre le choix du crédit, il vous conseillera sur les aides dont vous pouvez disposer. Un service qui, la plupart du temps, ne vous coûtera pas le moindre centime d’euro puisque les courtiers sont généralement rétribués par les banques avec lesquelles ils travaillent.

Action Logement, le coup de pouce aux salariés

Vous êtes salarié d’une entreprise cotisant auprès du Comité interprofessionnel du logement (CIL). Vous avez le bon profil pour bénéficier de ce prêt dont le montant peut atteindre les 25 000 euros. Il s’agit là de la nouvelle mouture du prêt « 1 % Logement », qui n’est dédié qu’à l’achat d’une résidence principale. Renseignez-vous auprès du département des ressources humaines de votre entreprise.

Tapez à la porte des caisses et des mutuelles de retraite

On l’ignore souvent : ces organismes comptent parfois en leur sein des services destinés à faciliter l’acquisition d’un bien. En fonction des caisses ou des mutuelles, des taux de crédits intéressants peuvent être octroyés.

Pensez à la CAF !

Pour vous aider à acheter votre résidence principale, vous pouvez bénéficier d'allocations versées par votre caisse d’allocations familiales. Ces dernières sont destinées aux personnes aux revenus modestes qui achètent pour la première fois. Ces aides ne s’appliquent donc pas seulement au domaine de la location. Allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) ou aide personnalisée au logement (APL), votre CAF vous dirigera vers le dispositif le mieux adapté. Ces aides ne sont accordées que dans le cadre de l’acquisition d’une résidence principale acquise à l'aide d'un prêt conventionné (PC) ou d'un prêt à l'accession sociale (PAS).

Le prêt d’accession sociale pour financer 100% de votre achat

Le prêt d’accession sociale (PAS) est accordé en prenant en compte le montant de vos ressources. Il offre la possibilité de bénéficier d’une aide de l’Etat et de toucher l’APL. Il s’applique dans le cadre d’une acquisition ou d’une construction d’un logement neuf, pouvant financer 100 % de l’achat. Proposé par les banques, son taux d’intérêt est fixé par l’Etat et les marges autorisées pour les banques sont soumises à des plafonds.

Les points clés à retenir

L’important est de prendre le temps de bien se renseigner et de trouver le bon interlocuteur pour consolider votre dossier d’acquisition.