Quelles aides pour un premier achat de logement ?

Quelles aides pour un premier achat de logement ?
partage(s)

Vous achetez votre premier logement, vous avez de la chance... Vous avez le droit à tout un panel d’aides, de prêts préférentiels et de conditions avantageuses. C’est donc le moment de vous lancer dans l’accession à la propriété !

Les collectivités locales vous font les yeux doux

Prenez contact avec votre mairie : en effet, certaines n’hésitent pas à mettre en place des actions destinées à faciliter votre accession à la propriété. Ces coups de pouce, mis en place par les collectivités, sont souvent destinés aux primo-accédants. Par exemple :

  • A Tours, la mairie peut vous octroyer un prêt à taux zéro cumulable avec le PTZ+.
  • A Marseille, Toulouse et Strasbourg, la mairie peut vous accorder un chèque premier logement qui vient directement déduire vos mensualités.
  • A Bordeaux, vous pouvez même bénéficier d’une aide de 3 000 à 6 000 € de la part de la municipalité.

Bon à savoir

Rendez-vous sur le site de l’ANIL qui répertorie l’ensemble des collectivités qui soutiennent l’accession à la propriété.

Les banques mettent en place des aides financières spéciales

Si toutes les banques ne présentent pas les mêmes offres, sachez que la plupart ont compris que les primo-accédants, jeunes car souvent âgés de moins de 35 ans, seront potentiellement des clients fidèles si on leur déroule le tapis rouge pour leur premier achat immobilier. C’est ainsi que vous pouvez trouver, par exemple, des offres qui consistent en une décote sur le taux, ou l’attribution d’un prêt à taux zéro d’un certaine somme selon celle que vous emprunterez. Renseignez-vous donc bien avant de vous engager auprès d’une banque lors de votre premier achat, certaines se montreront frileuses à l’idée de vous donner un coup de pouce, tandis que d’autres seront prêtes à vous accorder des offres alléchantes.

Le PTZ a été élargi spécialement pour les primo-accédants

Le Prêt à Taux 0 % est un dispositif mis en place par l’Etat, et qui permet au bénéficiaire d'obtenir un prêt sans avoir des intérêts à payer. Pendant un temps, il n’était réservé qu’aux ménages modestes qui achetaient un bien immobilier neuf. Depuis un certain temps, l’Etat octroie ce financement aidé à un nombre plus important de français, touchant une part plus élevée de primo-accédants puisqu'il s'adresse aussi à l'immobilier ancien. Vous pouvez prétendre au PTZ+ si vous respectez certaines conditions de ressources, n’hésitez pas à en faire la demande afin de connaître les conditions d’obtention de ce dispositif.

Bon à savoir

Primo-accédants : Si vos ressources sont trop élevées pour que vous puissiez obtenir un prêt à taux réduit, retenez que les taux d’intérêts sont en ce moment exceptionnellement bas (entre 2 et 3 %) et qu’ils vous concernent également.

La TVA à 5,5% en zone ANRU pour les logements neufs

L’Etat a désigné des zones dites ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) présentant des logements neufs. En tant que primo-accédant, et si vous décidez d’acquérir l’un de ces logements neufs dans une telle zone, votre acquisition vous ouvrira droit à une TVA réduite à 5,5%. Certaines conditions doivent toutefois être respectées pour y prétendre (ressources, type de logement, composition du ménage…)

Pensez aussi aux aides sociales !

Si vos revenus sont modestes, que vous vivez chez vos parents lors de vos démarches d’acquisition d’un bien immobilier et que vous êtes rattachés à leur foyer fiscal, vous pourrez vraisemblablement bénéficier du Prêt à l’accession sociale. Ce dispositif permet d’obtenir un taux d’intérêt très avantageux sur un crédit équivalent à 20 ans et plus, de bénéficier de frais de cautionnement réduits, mais il vous ouvre également le droit à l’APL, qui vient directement réduire le montant de votre prêt immobilier. Enfin, vous pouvez peut-être bénéficier de l’ALS (Allocation de Logement Social), destiné aux primo-accédants souhaitant acquérir leur résidence principale. Cette aide vous permet de réduire le montant de votre prêt immobilier.

Les points clés à retenir

Si vous vous apprêtez à acquérir votre première résidence principale, sachez que l’Etat, les banques et même les collectivités vous font les yeux doux en vous proposant de multiples aides.

La rédaction vous conseille :