Comment fonctionne un crédit relais ?

Comment fonctionne un crédit relais ?
partage(s)

Vous venez d’avoir un coup de cœur pour un logement mais vous êtes déjà propriétaire ? Sachez que vous pouvez anticiper la revente de votre bien pour pouvoir en acheter un nouveau, grâce à un crédit relais.

Acheter un 2e logement avant même d’avoir vendu le 1er !

Si vous souhaitez vous offrir une nouvelle maison en comptant sur la vente de votre 1er logement, pour payer une partie du prix d’achat, le recours à un crédit relais peut être une idée intéressante. Ce dernier vous permet d’acquérir un 2e logement avant même d’avoir vendu le 1er grâce à une avance partielle d’un établissement bancaire. Pendant un à deux ans au maximum, la banque vous accorde un montant correspondant partiellement à la valeur de votre logement actuel, éventuellement assorti d'un nouveau crédit immobilier à long terme. Une fois que la vente sera conclue, vous rembourserez l'intégralité de votre prêt relais et vous vous acquitterez des mensualités du crédit immobilier classique.

Bon à savoir

Avec un crédit relais, l’avance partielle accordée par les banques va de 50 % à 80 % du prix du bien immobilier que vous mettez en vente.

Une solution rapide pour ne pas laisser échapper une bonne affaire

En souscrivant à un crédit relais, vous mettez toutes les chances de votre côté pour profiter d’une opportunité d’achat si vous avez un réel coup de cœur pour une maison ou un appartement disponible à la vente. Vous évitez par la même occasion de passer par la location pendant votre période de transition et vous palliez également aux éventuels problèmes de trésorerie. En effet, rares sont les ménages qui peuvent supporter les charges de deux biens immobiliers simultanément…

3 crédits relais différents pour répondre à toutes les attentes

Afin de s’adapter à tous les ménages et à toutes les situations, les banques proposent plusieurs formules de crédit relais :

  1. Le crédit relais « adossé » ou « associé » : il vous permet de coupler le crédit relais avec un crédit immobilier amortissable classique. Tant que la vente de l'ancien bien n'a pas eu lieu, vous payez à la fois les intérêts du crédit relais et les premières mensualités de votre crédit immobilier. À la vente, vous remboursez le prêt relais et vous n'avez plus qu'à régler les échéances de votre crédit immobilier.
  2. Le crédit relais « sec » : la banque n'accorde que le crédit relais, sans aucun crédit immobilier associé. Cela suppose que l'ancien crédit immobilier soit déjà remboursé et que le produit de la vente de l'ancien logement suffise à couvrir intégralement l'achat du nouveau.
  3. Le crédit relais « intégré » : il repose sur le fait que vous n’avez qu’à souscrire à un seul prêt global, amortissable et de long terme, dont le montant inclut celui du crédit relais. Une clause prévoit l'absence de pénalités liées au remboursement anticipé partiel du crédit après la vente de votre ancien logement.

Conseil SeLoger

Pour vous aider dans vos démarches, n'hésitez à faire appel à un courtier en prêt immobilier.