Crédit immobilier : comment bien choisir votre assurance emprunteur ?

Crédit immobilier : comment bien choisir votre assurance emprunteur ?
partage(s)

Un crédit immobilier s'accompagne généralement d'une assurance emprunteur. Mais choisir entre les différentes offres du marché peut s’avérer être un véritable casse-tête. SeLoger vous guide.

Assurance emprunteur : des critères à prendre en compte

Les conditions et le coût de l'assurance emprunteur peuvent varier sensiblement d'une société à l’autre. Il est donc indispensable de comparer les contrats proposés par les différentes banques et établissements de crédit pour faire son choix. Sachez que les contrats d’assurance emprunteur comportent des garanties obligatoires et facultatives. Parmi les garanties obligatoires figurent l'assurance invalidité et l'assurance décès. L’assurance invalidité est liée à votre degré d'incapacité éventuelle (4 niveaux), qui définira le moment où peut intervenir l'assurance. Par ailleurs, il est impératif de vérifier les circonstances (accident de sport, déplacement professionnel ou humanitaire, accident en voyage…) qui figurent dans les clauses d'exclusion du contrat. Ces dernières détaillent les conditions dans lesquelles l'assurance ne vous couvrira pas. 

Bon à savoir

L’assurance emprunteur garantit à la banque d'être remboursée en cas de défaillance de l'emprunteur. 

Ne négligez pas la garantie « perte d'emploi »

En fonction de votre situation professionnelle et des circonstances prévues dans votre contrat d'assurance, la garantie « perte d’emploi » peut être essentielle. Certains aspects de cette garantie sont à vérifier en priorité :

  • La durée d'indemnisation.
  • Le délai carence (3, 6, 12 mois), débutant à la date de souscription du contrat.
  • Le délai de franchise (60 jours, 120 jours, plus), qui commence à la date du sinistre.

En cas de perte d'emploi, si la franchise est de 60 jours, l'assureur remboursera votre crédit à partir du 61e jour de chômage, même si le délai de carence est dépassé. En revanche, si vous perdez votre emploi avant la fin du délai de carence, l'assureur ne prendra pas en charge vos remboursements.

Conseils SeLoger

Si vous souhaitez changer d’assurance emprunteur, vous pouvez vous tourner vers April, qui vous accompagne dans vos démarches administratives afin de faciliter votre changement.

Lisez attentivement la fiche d'information pour ne pas vous tromper 

Depuis le 1er octobre 2015, les banques et les établissements de crédit doivent vous remettre une fiche standardisée d'information. Cette dernière comporte 3 indicateurs indispensables: le coût de chaque cotisation mensuelle, le coût total de l'assurance (en €) sur la durée du prêt, ainsi que le Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA) calculé sur la totalité du prêt. La fiche d'information permet de comparer très facilement les offres de crédit entre elles. Par ailleurs, si vous choisissez un contrat d'assurance autre que celui proposé par votre établissement de crédit, ce dernier est en droit de le refuser. Néanmoins, il devra prouver que le contrat que vous avez choisi offre des conditions moins avantageuses que celui qu'il propose.

Choix de l'assurance : une plus grande liberté

Depuis le 26 juillet, la loi Hamon permet aux souscripteurs d'un crédit immobilier d’opter pour une assurance emprunteur autre que celle proposée par la société qui leur accorde le crédit.