Crédit immobilier : une année 2017 sous le signe de la hausse ou de la baisse des taux ?

En 2016, les taux ont atteint le niveau historique de 1,31 % toutes durées confondues. © assetseller
partage(s)

L’année 2016 a été marquée par une baisse des taux sans précédent avec un niveau historique de 1,31 % en moyenne. Cette tendance peut-elle se confirmer ou au contraire s’inverser pour 2017 ?

Crédit immobilier : les signaux annoncent une hausse des taux pour 2017

En 2016, le niveau historiquement bas des taux d’emprunt a rendu le contexte idéal pour les acheteurs de biens immobiliers. Certains ménages ont pu emprunter à moins de 1 % sur 20 ans ! Mais des signaux annoncent la fin de cette baisse des taux voire une hausse à moyen terme. En effet, si l’on observe les taux OAT 10 ans (Obligations Assimilables au Trésor), qui sont des titres d’emprunts négociables émis par l’État français, on s’aperçoit que les taux augmentent régulièrement depuis octobre et cette tendance devrait s’intensifier entrainant avec elle une hausse des taux des crédits immobiliers.

Bon à savoir

En novembre, les taux de crédit étaient de 1,31 % en moyenne. Un taux encore largement bas contrairement aux chiffres qu'on attendait sur cette fin d'année 2016.

La hausse des taux devrait avoir un impact limité sur l’immobilier

Dans l’hypothèse où les taux de crédit immobilier remonteraient en 2017, on ne noterait qu'une légère baisse du nombre de vente dans l’ancien mais une hausse de 1 à 2 % dans le neuf. Si les taux se maintiennent à un niveau très bas, on peut imaginer que les ventes resteraient stables dans l’immobilier ancien et progresseraient de nouveau dans l’immobilier neuf, mais cette tendance aurait pour conséquence d’entraîner une nouvelle hausse des prix.

Bon à savoir

Si la hausse des taux des crédits immobiliers peut engendrer une légère baisse du nombre des ventes des biens, les présidentielles 2017 peuvent elles aussi avoir un impact : les particuliers souhaitent attendre les annonces des premières mesures du programme du ou de la nouvel(le) élu(e) avant de prévoir un achat.