Emprunter sans apport, c’est possible

Emprunter sans apport, c’est possible
partage(s)

Beaucoup l'ignorent, mais il est désormais possible d’emprunter sans apport. Cette nouvelle pratique des banques permet aux futurs acheteurs de financer la totalité de leur acquisition par le crédit.

Selon votre situation financière, emprunter sans apport peut représenter la solution idéale. Si vous n’avez aucune épargne ce principe est fait pour vous. Alors lancez-vous et allez comparer les offres, la durée du prêt et les taux d'intérêts des différentes banques. Il faut savoir qu'obtenir ce crédit à taux de 110 % représente une question de confiance avec sa banque. Toutes ne réagiront pas toujours de la même manière en voyant votre dossier. En effet il est nécessaire de les rassurer sur son aptitude à rembourser le prêt. De façon générale, cette nouvelle pratique a pour but de relancer le marché de l’immobilier.

Les conditions pour obtenir un prêt immobilier

Mais pouvoir emprunter sans apport nécessite toutefois de remplir plusieurs conditions. Les informations du dossier adressé à la banque doivent être complètes et transparentes. Il est essentiel de bien comprendre qu’avec ce type de pratique les banques souhaitent prendre le moins de risque possible avec des investisseurs les plus stables et sérieux possibles. Par exemple si vous êtes en couple, il faut absolument qu’un des deux ait un contrat à durée indéterminé (CDI). Avoir des placements tels qu’une assurance vie peut rassurer la banque et jouer en votre faveur. Mais avoir 40 ans passé et aucune épargne ne sera pas forcément bien vu, à vous de mettre en avant de bons arguments.

Conseils Seloger

Si possible, présentez une première esquisse du financement de votre projet. En effet, calculez déjà la mensualité ainsi que le montant à emprunter en fonction des ressources que vous possédez et du coût de votre futur logement. Ceci mettra en confiance la banque et montrera le sérieux de votre projet. 

Les critères précis pris en compte :

  • la capacité d’épargne,
  • la situation familiale : marié ou non et combien de personnes à charge,
  • la stabilité professionnelle,
  • les revenus et leur régularité,
  • le niveau d’endettement,
  • l’âge,
  • pour des jeunes : l’évolution à long terme de leur situation financière.

Les différentes catégories d’emprunteur :

  • les jeunes actifs. Dans leur cas ils commencent la vie active, ainsi leur salaire augmentera avec le temps ou ils auront la possibilité de pourvoir épargner.
  • des particuliers ayant une épargne solide. Ceci peut paraître surprenant mais certains souhaitent acheter et en même temps conserver leurs placements.
  • des investisseurs. Un crédit leur permet d’optimiser la fiscalité, c’est-à-dire que ceci leur permettra de déduire des loyers certains points par exemple.

Emprunter sans apport est donc désormais une pratique assez courante et relativement accessible, pour peu que le dossier soit sérieux et que les porteurs du projet se montrent dignes de confiance. A chacun d'envisager ses propres possibilités et de demander conseil à son conseiller financier habituel.

Les points clés à retenir

  • Emprunter sans apport offre un véritable avantage pour ceux qui souhaitent conserver leur épargne.
  • Cette pratique permet aux jeunes actifs de réussir à obtenir un crédit.
  • Il est nécessaire d’avoir une situation stable et sérieuse pour assurer le remboursement.