Les solutions pour augmenter votre apport personnel avec un prêt immobilier moins cher

Les solutions pour augmenter votre apport personnel avec un prêt immobilier moins cher
partage(s)

Vous souhaitez acheter votre résidence principale mais votre apport personnel est insuffisant ? Il existe différents crédits immobiliers aidés, tels que le prêt familial, le PTZ ou encore le prêt 1 % employeur pour augmenter le montant de votre apport.

Le prêt familial permet aux parents d’aider leurs enfants

Pour gonfler votre apport personnel, vous pouvez demander à des membres de votre famille de vous accorder un prêt familial, ce dernier est d’ailleurs de plus en plus répandu. Il est possible de concrétiser ce prêt familial soit :

  • Par acte sous seing privé, ce qui signifie que les parties rédigent et s’accordent sur le prêt sans l’intervention d’un notaire.
  • Par un acte notarié, ce qui signifie que l’acte sera formalisé par un officier ministériel.

Quoi qu’il en soit, le contrat doit être établi en 2 exemplaires, et il est fortement recommandé d’enregistrer le contrat de prêt à la recette des impôts, pour ne pas risquer de voir le prêt requalifié de don. Enfin, notez que tous les prêts supérieurs à 760 € doivent être déclarés lors de la déclaration de revenus.

Le prêt 1 % employeur accordé aux salariés de certaines entreprises

Le prêt employeur est également un moyen de gonfler son apport personnel. Il s’adresse aux salariés des entreprises du secteur privé de 10 salariés et plus, qui souhaitent acquérir un bien immobilier, qui constituera leur résidence principale. Le montant de ce prêt doit permettre de financer jusqu’à 30 % du coût total, et ce montant varie selon vos ressources et la zone géographique du bien. La durée de ce prêt varie de 5 à 20 ans et son taux est réduit puisqu’il est compris entre 0 et 1 %. Enfin, pour obtenir ce prêt, sachez que vous devez en faire la demande auprès de votre employeur, et ce dernier est libre d’accepter ou de refuser.

Bon à savoir

Le prêt 1% employeur peut également être accordé dans certains cas à des personnes préretraitées ou retraitées depuis moins de 5 ans, vous devrez vous renseigner auprès de l’organisme chargé de collecter le 1% employeur auprès de l’entreprise.

Le PTZ vous permet de financer jusqu’à 40 % de votre logement

Le Prêt à Taux 0% (PTZ), est un prêt accordé par l’Etat sous certaines conditions, et que vous remboursez sans intérêt d’emprunt. Ce PTZ est accordé pour l’achat d’une résidence principale dans le neuf ou dans l’ancien, uniquement pour les primo-accédants, et selon des conditions de ressources qui sont établies en fonction de la zone géographique dans laquelle se situe le bien que vous souhaitez acheter, ainsi que la composition du foyer. Notez que le PTZ consiste en une somme relativement conséquente, dans la mesure où la quotité financée est de 40 % du coût du logement, et les conditions de remboursement sont favorables puisque tous les emprunteurs bénéficient d’un différé de remboursement.

Conseil SeLoger'

N’oubliez pas que l’épargne constitue un apport qui peut augmenter rapidement, en particulier lorsque l’on programme son épargne en choisissant par exemple de verser chaque mois une somme fixe sur un compte dédié.

Le PAS vous permet de financer intégralement votre acquisition

Le prêt d’accession sociale (PAS), est un prêt accordé par un établissement financier ayant conclu une convention avec l’Etat, et qui permet de financer l’acquisition d’un logement avec ou sans travaux d’amélioration. Il comporte des intérêts mais peut permettre de financer jusqu’à l’intégralité du prix du logement, hormis les frais de notaire. Ce prêt s’adresse aux foyers dont les revenus sont modestes, et il est accordé sous des conditions de ressources, ces dernières étant fixées en fonction de la zone géographique du bien ainsi que de la composition du foyer. De même, le taux d’intérêt s’élève entre 3,25 et 3,70 % en fonction de la durée de remboursement qui peut s’étaler de 5 à 35 ans.

La donation accordée par la famille pour augmenter votre apport

Les familles peuvent également donner un coup de pouce en accordant une donation qui va augmenter l’apport personnel. La donation est un acte irrévocable, ce qui signifie que le donateur ne peut plus récupérer son argent une fois qu’il l’a accordé Une donation dite « manuelle » signifie que les parents accordent par exemple une somme d’argent à leurs enfants sans l’intervention d’un notaire, mais cette donation peut également avoir lieu avec le recours à un notaire. Notez que la donation est soumise à l’imposition, et son montant est calculé à partir d’un barème.

Bon à savoir

Il est possible pour les parents d’effectuer une avance sur l’héritage au profit de leur enfant : il s’agit d’une forme de donation qui permet à l’enfant de gonfler son apport personnel et d’échapper au paiement des droits de succession.