Prêt immobilier : laissez-vous tenter par le 0 % pour financer votre logement

Attention, le PTZ nouvelle formule ne dure que deux ans ! © Fotolia
partage(s)

La refonte du PTZ, plus avantageux à partir du 1er janvier 2016, ouvre de nouvelles perspectives. Certaines collectivités offrent aussi des financements similaires avec des prêts immobiliers à 0 %.

Votre apport personnel financé par le prêt à taux zéro

Pour beaucoup de Français, notamment les plus jeunes, disposer d’un apport personnel n’est jamais simple. L’obtention d’un prêt à taux zéro peut donc s’apparenter à un apport personnel, qui peut s’avérer déterminant dans l’obtention finale d’un prêt. A partir du 1er janvier 2016, le PTZ sera simplifié et élargi. Et deux fois plus de particuliers pourront en bénéficier. Le prêt à taux zéro sera en effet plus généreux qu’aujourd’hui et pourra représenter 40 % du montant de l’acquisition. Et les plafonds de revenus des bénéficiaires seront relevés. L’élargissement du PTZ permettra également aux personnes achetant un bien ancien de le rénover. Seule condition : que le montant des travaux représente au moins 25 % du prix d’achat.

Bon à savoir

L’information est passée plus discrètement : le prêt à taux zéro nouvelle formule a une durée de vie limitée à deux ans seulement (entre janvier 2016 et le 31 décembre 2017). Il ne faut donc pas trop traîner en chemin avant de saisir cette belle opportunité…

Obtenez plusieurs prêts immobiliers à 0 % !

L’obtention du PTZ n’exclut pas le fait de bénéficier d’autres prêts gratuits. Depuis de nombreuses années, certaines collectivités proposent des prêts similaires : à Paris ou dans des départements comme les Hauts-de-Seine. Dans ce cas aussi, comme le rappelle Le Figaro, « l’aide est fonction des revenus de l’emprunteur. Selon les endroits, l’enveloppe varie de quelques milliers d’euros à 40 000 €. Dans la capitale, où les prix de la pierre sont très élevés, l’aide de la mairie (prêt Paris logement) s’élève à 24 200 € pour une personne seule et à 39 600 € pour les couples et les familles ».

Bon à savoir

Pour vous renseigner sur les collectivités qui pratiquent des prêts immobiliers aidés, rendez-vous sur l'ADIL (Agence Nationale d'Information sur le Logement). 

La rédaction vous conseille :