Vous avez renégocié votre prêt : pouvez-vous encore déduire les intérêts d'emprunt ?

Vous avez renégocié votre prêt : pouvez-vous encore déduire les intérêts d'emprunt ?
partage(s)

Vous avez souscrit un crédit immobilier pour l’acquisition de votre résidence principale dont l’offre de prêt a été émise avant 2011 et cette année, vous venez de le renégocier ?  Vous pouvez continuer à bénéficier du crédit d’impôt sur les intérêts d'emprunt. 

Si votre prêt immobilier était éligible, vous gardez la déduction

D’une manière générale, les intérêts des prêts souscrits pour rembourser en partie ou en totalité un autre crédit, sont exclus du bénéfice du crédit d’impôt. Cependant, si vous négociez une substitution de prêt auprès de votre établissement bancaire ou d’un autre établissement, vous ne perdez pas le bénéfice du crédit d’impôt en cas de souscription d’un nouvel emprunt affecté au rachat d’un prêt initial. Dans ce cadre là, vous ne pouvez bénéficier du crédit d’impôt que dans la limite des intérêts figurant sur l’échéancier du prêt initial et pour les annuités restant à courir jusqu’à la cinquième ou la septième, selon le cas.

Bon à savoir

En cas de divorce, si le bien continue de constituer la résidence principale de l’un des ex-époux, celui-ci peut continuer à bénéficier du crédit d’impôt.

Comment déduire votre crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt ?

Vous bénéficiez non pas d’une déduction mais d’un crédit d’impôt dont le montant et la durée varie en fonction de la date d’acquisition, de l’ancienneté et de la performance énergétique de votre logement. Celui-ci est appliqué sur le montant des intérêts que vous avez effectivement versés au cours des cinq ou sept premières annuités de remboursement dans la limite annuelle de 3 750 € pour une personne seule ou 7 500 € pour un couple. Pour bénéficier du crédit d’impôt, n’oubliez pas de mentionner le montant des intérêts d’emprunt sur votre déclaration de revenus n° 2042 (page 4, n°7, lignes 7VZ à 7VX). Si vous n’êtes pas imposable, l’excédent vous sera alors restitué.

Références juridiques

BOI-IR-RICI-350-10-30-20140113 § 110

La rédaction vous conseille :