Duflot ou Censi-Bouvard : quel dispositif fiscal choisir ?

Duflot ou Censi-Bouvard : quel dispositif fiscal choisir ?

Point commun du Duflot et du Censi-Bouvard : vous vous constituez un patrimoine dans le neuf,  tout en allégeant vos impôts. Mais pour optimiser au mieux votre défiscalisation, découvrez  le dispositif le plus approprié à votre situation.

Selon le dispositif que vous retenez, vous devrez dans le cas du Duflot louer un logement à titre de résidence principale pour le locataire mais dans le cas du Censi-Bouvard,  louer en meublé dans une résidence avec services.

54 000 € de réduction d’impôt pour le dispositif Duflot

Pour bénéficier de ce dispositif qui  vous autorise en tant que propriétaire-bailleur à  réduction d’impôt s’élevant à 18 % du prix d’achat de votre logement et dans la limite de 300 000  € pour avoir un gain maximal d’impôt soit 54 000  € ou 6 000 € par an pendant neuf ans, vous devez respecter un plafond de loyer dépendant de zones géographiques et un plafond de ressources des locataires fixé en fonction des revenus des locataires et de l’implantation géographique du bien.

65 994 €  de réduction d’impôt avec le Dispositif Censi-Bouvard

La réduction d’impôt est de 11 % du prix d’achat  soit 33 000 € sur 9 ans et 3 666 € par an. Mais vous ne souffrez d’aucune contrainte liée au double plafonnement de ressources du locataire ou du prix au m². Vous devez louer en meublé dans une résidence qui offre des services pour touristes, seniors…

A chaque dispositif, ses avantages…

Censi-Bouvard

  • Plafond annuel : 300 000 €
  • Taux de réduction : 11 %
  • Etalement : 9 ans
  • Zones : non
  • Plafond de loyers : non
  • Plafond de ressources : non
  • Prix plafond au m² : non
  • RT 2012 : non

Duflot

  • Plafond annuel : 300 000 €      
  • Taux de réduction : 18 %           
  • Etalement : 9 ans  
  • Zones (A bis, A, B1, B2) : oui 
  • Plafond de loyers : oui
  • Plafond de ressources : oui
  • Prix plafond au m² : 5 500 €
  • RT 2012 : oui

Pourquoi opter pour ces deux dispositifs ?

Vous  voulez un complément de revenus et éventuellement occuper le logement à la fin de l’avantage fiscal. Vous pouvez choisir le dispositif Duflot ou le Censi-Bouvard pour les résidences services se rapportant aux seniors, étudiants, Ehpad… Mais si vous voulez allier plaisir et placement, vous pouvez choisir la résidence de tourisme qui vous  permet de profiter, sauf pur placement financier, d’une occupation de quelques semaines par an réparties en haute, moyenne et basse saison.

Investissez dans un secteur en devenir

Peu importe votre finalité. Dans tous les cas, il faut privilégier un bel emplacement soit dans un secteur déjà reconnu soit dans un secteur en devenir. Et bien évidemment vous renseigner sur la demande locative en cours, quel type de surface….Sans oublier de vous projeter dans l’avenir si des équipements publics tels crèches, écoles, collèges et prolongement d’une ligne de métro ou de bus sont à l’ordre du jour.

Les points clés à retenir

  • Un investissement payé en partie par votre gain fiscal.
  • La réduction d’impôt ne doit pas occulter la qualité du bien tant au niveau de la construction, de son orientation ou de son emplacement.