Comment aménager une suite parentale ?

Aménager une suite parentale nécessite au minimum 15 m² de surface. © Photographee.eu
partage(s)

Aménager une suite parentale, tout le monde en rêve... Découvrez quelles sont les règles d’or de l’aménagement d’une suite parentale, afin de la rendre confortable et fonctionnelle.

Prévoyez 15 m² minimum pour aménager une suite parentale

Tout d’abord, retenez que la suite parentale est avant tout une affaire de surface, car il est très difficile de créer plusieurs espaces si la surface ne le permet pas. La suite parentale doit rimer avec confort, c’est pourquoi 15 m² minimum sont nécessaires pour envisager de créer cet espace !

Suite parentale
Une suite parentale est une question de place : prévoyez 15 m² minimum. © Photographee.eu

Cloisonnez si possible les espaces 

Vous allez devoir déterminer quel sera le style de votre suite parentale, à commencer par l’aménagement des différents espaces, à savoir la chambre, la salle de bains, les WC et le dressing. Ainsi, vous pouvez partir sur des espaces cloisonnés qui vous permettront de délimiter chaque activité et de bénéficier d’une intimité maximale en toutes circonstances.

Suite parentale
Vous pouvez choisir de dissocier les différents espaces. © poplasen

Ou optez pour un espace ouvert !

Aujourd’hui, sachez qu’il est parfaitement envisageable d’aménager une suite parentale entièrement ouverte, afin de bénéficier d’un espace aéré et lumineux. Cette option ne s’adresse pas aux plus pudiques, et sachez qu’il reste (évidemment) préférable de conserver des WC séparés.

Suite parentale
Il est possible de bénéficier d'une suite parentale décloisonnée, du moins en partie. © alexandre zveiger

Jouez avec la transparence

Si aucune des deux précédentes solutions ne vous a conquis, vous pouvez également jouer avec la transparence, en installant par exemple un mur en verre entre la chambre et la salle de bains. Ainsi, les deux pièces seront clairement dissociées, mais vous conserverez une sensation d'espace ainsi que la luminosité de la pièce.

Suite parentale
Un mur en verre est un bon compromis entre la suite parentale cloisonnée et décloisonnée. © slavun

Ne transformez pas la suite parentale en studio

N’oubliez pas que la suite parentale doit vous permettre de passer la soirée et la nuit dans un espace confortable sans avoir à en sortir… ce qui ne signifie pas que vous devez aménager un studio dans votre suite parentale. Oubliez donc l’aménagement d’un coin cuisine, contentez-vous au maximum d'un bureau et/ou d’un coin lecture avec canapé et ne vous coupez pas du reste de la maisonnée !

Suite parentale
La suite parentale ne doit pas devenir un studio à part entière. © slavun

La rédaction vous conseille :