Quel escalier installer dans votre maison ?

Quel escalier installer dans votre maison ?

Que ce soit dans une maison, un duplex ou un souplex, l'escalier est amené à occuper une place importante dans votre espace de vie. Faire le bon choix est primordial.

La configuration particulière de votre logement vous contraindra certainement à restreindre votre choix concernant votre futur escalier, mais heureusement pas au point de ne vous laisser aucune marge d'appréciation. Prenez le temps d'examiner les atouts esthétiques et pratiques de chacun des modèles qui vous sont présentés. Si l'on exclut les créations les plus originales des architectes contemporains, les escaliers se répartissent en quatre grandes familles.

1. Les escaliers droits

Ces escaliers droits vont du rez-de-chaussée à l'étage d'une seule traite, et sans jamais marquer un virage ou une courbe. Il s'agit typiquement des modèles qui demandent la surface utile la plus importante.

Bon à savoir

La construction des escaliers, même dans le cadre de l'habitat privé, est soumise à des normes draconiennes, qui incluent par exemple une hauteur minimale et maximale pour les marches (de 16 à 21 centimètres), la présence d'un garde-corps le long des marches et du palier (de 90 à 100 centimètres de hauteur), ainsi que bien d'autres critères comme la largeur des marches (l'emmarchement). 

2. Les escaliers à quart tournant

A la différence des escaliers droits, ils marquent un coude de 90 degrés pendant la montée et sont donc constitués de deux volets de marches.

Conseils SeLoger

D'une manière générale, il est recommandé d'opter pour du standard à chaque fois que cela s'avère possible : le coût total sera bien moindre, et la qualité toujours au rendez-vous. De nombreux escaliers standards, en effet, intègrent un aspect esthétique très soigné, qui ne dépareillerait nullement même dans une maison d'architecte.

3. Les escaliers à deux quarts tournants

Ils marquent deux coudes successifs, ce qui implique que la personne qui les emprunte effectue un virage à 180 degrés.

Et si la place manque ? Choisissez un modèle en spirale. Il est certes moins pratique mais il n'en reste pas moins celui qui demande le moins de place ».

Hervé, conseiller commercial auprès d'une grande enseigne à Grenoble.

4. Les escaliers en spirale ou en colimaçon

Ils décrivent une courbe ascendante et tournent autour d'un axe central. Les matières : du plus traditionnel au plus contemporain

Conseils SeLoger

Les escaliers en métal et surtout en aluminium, plus résistants, permettent des formes plus élaborées et aériennes, qui conviendront tout particulièrement au hall d'entrée d'un pavillon moderne. Le béton, mais aussi le verre ou la pierre s'invitent de plus en plus souvent à l'intérieur des logements neufs. 

La rédaction vous conseille :