Ecologie : 4 projets futuristes pour répondre au réchauffement climatique

Ecologie : 4 projets futuristes pour répondre au réchauffement climatique
partage(s)

Souvent qualifié de visionnaire, l’architecte Vincent Callebaut a imaginé plusieurs projets dont l'objectif est clair : la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments. Découvrez ses 4 grands projets qui allient brillamment modernisme et écologie.

1. Lilypad : la cité flottante destinée à accueillir des réfugiés climatiques

Pour ce projet, Vincent Callebaut n’a pas hésité à imaginer une cité entière, totalement autosuffisante, écologique, et capable d’accueillir jusqu’à 50 000 habitants. Cette station, prévue pour s’adapter, aux courants marins, se divise en 3 vallées respectivement consacrées au travail, au commerce et aux loisirs. Sur chacune d'elles se trouvent des logements aménagés en jardins suspendus. Tout l’intérêt de cette cité flottante réside dans sa capacité à produire de l’énergie proprement puisqu’elle est équipée de milliers de panneaux photovoltaïques. Enfin, les matériaux qui composent la coque de l’île permettent d’absorber la pollution atmosphérique.

Lilypad

Lilypad

2. Hydrogenase : le vaisseau alimenté par un biocarburant

Surfant sur la mode des biocarburants, Vincent Callebaut a imaginé ce vaisseau aux allures futuristes dont la source d'alimentation ne serait autre que l’hydrogène, une énergie déjà exploitée, notamment dans une pile à combustible. L’Hydrogenase est un vaisseau flottant de 400 mètres de haut et capable d’atteindre 2 000 mètres d’altitude. Son aéronef est destiné à accueillir des logements, des bureaux, des laboratoires ainsi qu’une base de loisirs. Vincent Callebaut a également pensé aux énergies renouvelables, comme en témoigne la présence de panneaux photovoltaïques et les turbopropulseurs récupérateurs d’énergie disposés sur les 4 ailes du vaisseau.

3. Agora Garden : la tour résidentielle verte

La tour Agora Garden, actuellement en cours de construction à Taiwan, est un immeuble qui va révolutionner le paysage urbain. En effet, cette tour qui accueillera 40 appartements de luxe et divers services permettra de limiter l’empreinte écologique des habitants puisqu’elle ne consommera que très peu d’énergie. Issu de l’éco-conception, ce bâtiment intègre un système de recyclage des déchets organiques et des eaux usées. De plus, il est alimenté par des énergies renouvelables et des nanotechnologies. Enfin, chacun des appartements bénéficiera d’un balcon avec jardin à ciel ouvert, cela étant possible grâce à la forme en molécule d’ADN de l’immeuble.

Agora Garden

Agora Garden

4. The Gate Residence : le complexe multi-usage écologique

The Gate Residence est un projet dont la construction a débuté cette année en Egypte. Il comportera notamment un parking souterrain, un supermarché, trois niveaux de zones commerciales et 9 niveaux de logements qui eux-mêmes comprendront 3 niveaux de bureaux. Au total, pas moins de 1 000 logements devraient voir le jour. Théoriquement achevé en 2019, The Gate Residence limitera son empreinte carbone grâce à un système de recyclage des déchets émis et à une conception bioclimatique qui prend en compte, entre autres, le cycle du soleil et la direction du vent. Evidemment, cet ambitieux projet fait également la part belle aux énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, biomasse...).

The Gate Residence

The Gate Residence

La rédaction vous conseille :