Combien coûtent les logements où vivent les héros des séries télé ?

Combien coûtent les logements où vivent les héros des séries télé ?
partage(s)

Dans la vraie vie, Monica Geller (Friends), Carrie Bradshaw (Sex & the City), la famille Walsh (Beverly Hills, 90210) ou encore Ted Mosby (How I Met Your Mother) auraient-ils de quoi s’offrir leurs logements ? Rien n’est moins sûr…

Monica Geller (Friends) : 2 M$ 

Situé au 90, Bedford Street, en plein cœur de Greenwich Village (bien qu’en réalité, l’immeuble dont l’on voit la façade se trouve à Brooklyn, au 90 Bedford Street), l’appartement qu’occupent Monica et Rachel, dans la série Friends, se louerait aux alentours de 5 500 $ par mois (pour un prix de vente dépassant les 2 millions $). En clair, si sa grand-mère (qui le loue largement en-dessous de sa valeur réelle) ne lui sous-louait pas son appartement (grand salon, cuisine ouverte, 2 chambres, balcon), Monica (traiteur) et sa colocataire Rachel (serveuse) connaîtraient des fins de mois (très !) difficiles. Et une fois leur loyer payé, ce ne sont pas des cafés latte qu’elles commanderaient au Central Perk mais plutôt des verres d’eau du robinet…

Ls plans des appartements de Monica et de Chandler dans Friends.
Les plans des appartements de Monica/Rachel et de Chandler/Joey dans Friends. © Iñaki Aliste Lizarralde

La famille Walsh (Beverly Hills, 90210) : 3,4 millions de $

C’est suite à la promotion de Jim, le père de famille que les Walsh quittent le Minnesota pour venir s’installer en Californie. Et pas n’importe où en Californie : au 933, Hillcrest Drive à Berverly Hills, l’un des quartiers les plus huppés de Los Angeles. Pour info, avec se 300 m² de superficie, ses 4 chambres, ses 3 salles de bains et son jardin, une maison s’y monnaye pas moins de 3,4 millions $. Malgré un salaire qu’on peut penser confortable (en fin de carrière, la rémunération fixe d’un capital investisseur tourne autour de 130 000 €), on peut penser que le père de Brenda et de Brandon aurait économisé en habitant au 1675E, Altadena Drive à Altadena, la véritable adresse de la maison qui a servi au tournage. Et pour cause, ce quartier étant moins prisé que Beverly Hills, il n’aurait eu à débourser « que » 750 000 $ pour devenir propriétaire. Le hic, c’est que la série se serait alors appelée Altaneda, 91001…

Les acteurs de Beverly Hills, 90210
Les Walsh (Jim, Cindy et Brandon au dernier rang et Brenda avec le haut rouge) ne vivaient-ils pas au-dessus de leurs moyens ? © Worldvision Enterprises Inc. 

Ted Mosby (How I Met Your Mother) : 2 M$

Vaste (un grand salon, 2 chambres, cuisine, salle de bains), bien situé (dans le très cossu – et cher à Woody Allen - Upper East Side) et doté d’un toit-terrasse, l’appartement new-yorkais entre les murs duquel Ted et Marshall, son colocataire, vivent leurs (més)aventures coûterait la bagatelle de 2 millions $. Soit un loyer de 5 600 $ environ. L’agence immobilière Movoto a récemment estimé que Ted, architecte de son état, devait consacrer pas moins de 76 % de ses revenus à se loger ! Pour info, un loyer ne devrait raisonnablement pas excéder 30 % des revenus des locataires…

Ted, Marshall et Barney de How I Met Your Mother
En emménageant dans son appartement, Ted n'aurait-il pas eu les yeux plus grands que le portefeuille ? © 20th Century Fox

Carrie Bradshaw (Sex & the City) : 1,2 M$

Idéalement situé dans le très chic Upper East Side, à New York, dans la 73e rue, à l’est de la 5th avenue, au numéro 245, le petit (1 chambre, 1 salle de bains mais un dressing XXL !) appartement qu’habite Carrie Bradshaw, l’héroïne de Sex & the City lui coûterait entre 2 700 et 3 500 $ de loyer par mois. On ne connaît pas précisément le montant des revenus qu’elle tire de sa chronique hebdomadaire et des royalties qu’elle touche de la vente de son livre mais on doute qu’à la fin du mois, il reste à Carrie assez d’argent sur son compte pour s’adonner au shopping à longueur d’épisodes. Et si elle voulait en devenir propriétaire, il lui faudrait débourser envrion 1,2 million $. Pour info, l’appartement de Carrie se trouve en réalité au 66, Perry Street, dans Manhattan.

Miranda, Charlotte et Carrie de Sex & the City
Miranda, Charlotte et Carrie de Sex & the City. © Metropolitan Film Export

Walter « Walt » White (Breaking Bad) : 210 800 $

Professeur de chimie atteint d’un cancer du poumon en phase terminale, Walter White se lance dans la fabrication (et la contrebande !) de methamphétamine pour mettre sa famille à l’abri du besoin et accessoirement finir de payer leur maison. Située au 308 Negra Arroyo Lane, à Albuquerque dans l’état du Nouveau Mexique (en réalité, vous pourrez l’apercevoir en vous rendant au 3828 Piermont Dr), la demeure des White est estimée à 210 800 $. 

La famille White de Breaking Bad
Les White dans le salon de leur maison à Albuquerque. © AMC

Séries françaises : les héros vivent-ils (aussi) au-dessus de leurs moyens ?

Les héros des séries américaines ne sont pourtant pas les seuls à vivre dans des logements clairement disproportionnés par rapport à leurs revenus… En effet, il suffit de regarder n’importe quelle série française pour s’en convaincre. Quelle que soit la profession du héros, si l’action se déroule à Paris, il vivra le plus souvent dans un appartement spacieux (mais aussi meublé avec goût, toujours impeccablement rangé et au pied duquel il y a toujours de la place pour se garer !) qu’il aura pu se payer sans même devoir vendre un rein au marché noir… Eh oui, il n’y a bien que dans une série comme Sous le Soleil que les serveuses peuvent s’offrir des villas à Saint-Tropez !