Ebats amoureux trop bruyants = expulsion

Ebats amoureux trop bruyants = expulsion
partage(s)

Une jeune mère célibataire anglaise s'est retrouvée devant les tribunaux, accusée par ses voisins de se livrer à des séances de sexe trop bruyantes, comme le révèle le Mirror.

Gemma Walker, 31 ans, vit l'amour avec passion et... bruyamment. Ses voisins n'apprécient visiblement pas et les résidents de la maison d'à côté, Ian et Susan Nicholls, ont décidé de franchir le pas vers la justice. Et ce d'autant plus qu'en dehors des ébats amoureux, la femme n'est pas réputée pour sa discrétion, son quotidien étant émaillé de disputes, de musiques trop fortes et autres hurlements. M. Nicholls n'est pas allé les mains vides devant la justice, enregistrant les ébats de sa voisine pour en faire part au juge. Ce dernier a tranché : " Ce comportement est inacceptable ! ".

Désormais à la rue

De son côté, Gemma Walker a d'abord reconnu ses torts avant de se rétracter. " J'aurais souhaité que mon existence soit si excitante que je puisse faire l'amour à toute heure. Malheureusement, ce n'est pas le cas ", a-t-elle ironisé devant la cour, d'après le Mirror. Elle est désormais à la rue, avec sa famille. Sans solution de relogement, pour l'heure...

La rédaction vous conseille :