Il sous-loue son logement de fonction… dans une prison

Pour pénétrer dans la maison centrale d'Arles, l’officier faisait passer ses hôtes pour des membres de sa famille. ©Fotolia
partage(s)

Quel toupet ! Un officier logeant dans l’enceinte de la maison d’arrêt d’Arles a loué son logement de fonction. 

La villa est coquette et présente un argument choc : elle est très sûre ! Normal, elle est située dans l’enceinte de la prison d’Arles ! Pour 75 € la nuit et 450 € la semaine, l’adjoint au chef de détention de la maison centrale se permettait de sous-louer son bien. L’officier passait directement par un site d'annonces en ligne, insistant sur le caractère très sécurisé du logement. 

Yvan Colonna aurait pu être votre voisin de palier !

Pas très exotique, l'annonce  rencontrait pourtant un certain succès : le Dauphiné Libéré écrit justement  que « ceux qui ont répondu, puis loué la fameuse villa, ont en fait dormi à l’intérieur de l’enceinte d’une des prisons les plus sécurisées du pays ». A titre d’exemple, Yvan Colonna en était l’un des célèbres hôtes. Pour réussir son petit manége, l’officier faisait passer ses hôtes pour des membres de sa famille et leur distribuait badge et autres codes d’accès. Or, un soir, l’un des locataires s’est trompé de maison et la supercherie a éclaté au grand jour.

Mis à à pied ou en congés, l’officier travaillerait toujours dans l’enceinte de la prison...