Maison hantée : la propriétaire avait tout inventé

partage(s)

La femme qui prétendait que sa maison était hantée et avait été saccagée par un esprit frappeur en août dernier vient d’avouer. Son histoire de fantômes était montée de toutes pièces …

Le 21 août dernier, à Amnéville, en Lorraine, un couple d’une soixantaine d’années se dit victime de phénomènes paranormaux. Selon leurs dires, l’intérieur de leur pavillon a été mis complètement sens dessus-dessous par ce qu’ils pensent être un fantôme. Ou plus précisément un esprit frappeur (aussi appelé poltergeist) visiblement très énervé…

Tout avait commencé par des bruits sourds d’origine inconnue qui avaient ébranlé toute la maison. Puis les vitres avaient volé en éclats pendant que les meubles étaient renversés par une force invisible et que des objets étaient mystérieusement projetés au sol…

Des chasseurs de fantômes envoyés sur place

Les chasseurs de fantômes dépêchés sur les lieux de l’incident n’ont rien trouvé. En revanche, la police qui avait ouvert une enquête a fini par découvrir le pot-aux-roses : en proie à une « crise de nerfs », c’est la propriétaire elle-même qui avait saccagé sa propre maison. Avant de tenter (vainement !) de faire porter le chapeau à un ectoplasme.

La femme sera jugée en correctionnelle le 8 octobre prochain pour dénonciation mensongère.