Un village fantôme avalé par la nature

Dans l'île de Goqui, un village déserté est désormais complètement recouvert par la verdure. © Tang Yuhong
partage(s)

Ce village chinois, abandonné par ses habitants, depuis plusieurs années, accueillait de nombreuses maisons de pêcheurs. Aujourd’hui, la nature y a totalement repris ses droits.

Sur la côte Est de la Chine, l’embouchure du fleuve Yangtze, le plus grand fleuve d’Asie, abrite environ 400 petites îles. Au siècle dernier, l’économie de l’archipel de Zhoushan se basait essentiellement sur la pêche. Mais le développement économique de la Chine a engendré de profonds changements dans la région, avec le départ de nombreux habitants.

Aujourd’hui, bien que l’île de Goqui reste importante pour le tourisme ainsi que pour la pêche, un village a été complètement englouti par la nature, principalement du lierre et de la vigne, dont la propagation est favorisée par un climat subtropical où les températures ne descendent pas sous les 15 degrés au cœur de l’hiver. Les photos impressionnantes du chinois Tang Yuhong, nous montrent à quel point la nature a repris ses droits.

Un village déserté caché sous un drap vert...

Copyright Tang Yuhong
Un ancien village de pêcheurs complétement déserté... © Tang Yuhong

Copyright Tang Yuhong
La nature a repris ses droits après le départ des habitants. © Tang Yuhong

Copyright Tang Yuhong
La prolifération du lierre est favorisée par le climat subtropical de la région. © Tang Yuhong

La rédaction vous conseille :