Une ville sur l'eau, ce n'est plus une utopie

Une ville sur l'eau, ce n'est plus une utopie
partage(s)

Des cités entières construites sur la mer, ce n'est plus un rêve mais une réalité. Dubaï, les Maldives, les Pays-Bas, dans le monde entier de nombreux projets pharaoniques sont en cours de réalisation. Découvrez les projets « aquatiques », les plus incroyables.

Dans moins d’un siècle, la population mondiale aura atteint 11 milliards d'êtres humains qui, comme c’est déjà le cas, vivront essentiellement près des côtes. Cependant, la montée du niveau des mers et des océans pourrait poser problème. Pour pouvoir loger tout le monde, il faudra trouver d'autres moyens, et construire sur l'eau semble être une solution concrète. Nous avons sélectionné les projets architecturaux « aquatiques » les plus fous.

Green star (Maldives)

Un projet d'île flottante touristique, conçue par l’architecte Koen Olthuis et financée par Dutch Docklands. Située au cœur des Maldives, cette structure flottante a été pensée pour se fondre dans la nature et le paysage environnant. Elle est composée de 5 appendices comportant chacun des terrasses de verdure.

Lilypad

Lilypad est une ville flottante conçue par l'architecte Vincent Callebaut. Elle pourrait accueillir 30 000 réfugiés climatiques en cas de montée des eaux et de submersion d'îles ou de zones côtières. C’est une immense île en forme de nénuphar, construite sur un flotteur de 500 mètres de diamètre, recouverte d’immeubles en terrasses, équipée de panneaux solaires et d’hydroliennes. Son coût total est estimé à 1,5 milliard d’euros.

Le Pavillon flottant (Pays-Bas)

Installé dans le port de Rotterdam, le « Pavillon flottant » a été conçu par l'architecte de l'agence DeltaSync, Bart Roeffen. Il est mobile et accueille des expositions consacrées à l'architecture sur l'eau.

Sea Tree, l’arbre de mer

Conçue par Waterstudio, il s’agit d’une haute structure en terrasse, entièrement végétalisée, construite selon les principes de la technologie offshore. Chaque métropole côtière pourrait en installer une. Ces structures maritimes permettraient de lutter contre l’épuisement environnemental des grandes villes. Elles disposeront de potagers verticaux et de terrasses plantées. Elles pourront abriter de nombreux animaux (oiseaux, abeilles,…). Waterstudio affirme que de grandes villes comme New York ou Singapour seraient intéressées.

Bluewaters (Dubaï)

Conçu par Meraas Developpement à Dubaï, Bluewaters inclura des zones résidentielles, de nombreux commerces et des divertissements. L’objectif est d’attirer 3 millions de visiteurs par an. Beaucoup d'écologistes critiquent les projets d'îles artificielles de Dubaï qui, d’après eux, ont un impact négatif, à long terme, sur les fonds marins.

The Ocean Flower (Maldives)

Projet immobilier qui est actuellement réalisé aux Maldives par Design Dutch Docklands. Ce « lagon » sera composé de 185 luxueuses villas flottantes. Tout y est réuni pour attirer les acquéreurs : centre de plongée, spa, piscines, îles privées, nombreux restaurants, etc.