Toulouse : la ville rose à travers le temps

Toulouse : la ville rose à travers le temps
partage(s)

Principale ville du Midi et destination touristique de choix, Toulouse n’a jamais manqué de marquer l’histoire à travers les siècles. Pour un voyage dans le temps dans la « ville rose », suivez le guide !

La Rue d’Alsace Lorraine en 1910 puis en 2016

La Rue d’Alsace Lorraine a été ouverte entre 1869 et 1873 et a connu de nombreux travaux depuis son inauguration. Elle est d’ailleurs devenue récemment piétonne sur pratiquement toute sa longueur, ce qui en fait l’une des rues les plus commerçantes de la ville !

Rue Alsace Lorraine
© Fotolia

Les allées Jean Jaurès en 1900 puis en 2016

Les allées Jean Jaurès sont une avenue toulousaine qui relie la gare au centre de la ville. En 1900, les allées étaient très arborées et les piétons et les marchands étaient nombreux. Aujourd’hui, l’avenue est très fréquentée par les voitures, mais la végétation a été partiellement maintenue !

Allées Jean Jaurès
© Fotolia

La Rue de Metz en 1900 puis en 2016

Située dans le centre-ville de Toulouse, la Rue de Metz a été percée en 1869, ce qui a d’ailleurs nécessité la destruction de 6 habitations. Elle débute depuis la place du Pont Neuf et abrite notamment le musée des Augustins.

Rue de Metz
© Fotolia

La ville de Toulouse en 1900 puis en 2016

Toulouse ne manque pas de séduire grâce à son climat, son architecture, et son patrimoine culturel. Il semblerait d’ailleurs que la ville ait été particulièrement bien préservée, à en croire cette photo de 1900 nous montrant une vue aérienne de la ville rose sur laquelle on peut apercevoir le Pont Neuf.

Toulouse
© Fotolia

La place du Capitole en 1900 puis en 2016

La place du Capitole est probablement le lieu le plus emblématique de Toulouse ! Si aujourd’hui cette place est entièrement piétonne, il était possible d’y garer sa voiture il y a plus d’un siècle, comme le montre cette photo datant de 1900.

Capitole
© Fotolia

Le saviez-vous ?

La place du Capitole n’a pas toujours porté ce nom : en effet, elle a successivement été nommée Place Royale, Place de la Liberté, Place Commune, Place de la Mairie et Place Impériale. Elle n’a pris le nom de Place du Capitole qu’en 1848.

La rédaction vous conseille :