A chaque pièce de la maison son éclairage

A chaque pièce de la maison son éclairage
partage(s)

Cuisine, salle à manger, chambres, salle de bains... l'éclairage doit être adapté pour votre bien-être. En effet, une lumière trop faible ou trop violente aura rapidement raison de votre humeur. Zoom sur les conseils éclairés de nos experts. 

Les différents types d’éclairage pour votre logement

Toutes les pièces de votre logement ne nécessitent pas le même éclairage. Notez bien que l’on distingue quatre types différents d’éclairage :

  • l’éclairage direct qui permet d’éclairer une zone ou un objet en particulier ;
  • l’éclairage indirect est projeté sur le plafond pour réduire l’intensité lumineuse dans une pièce ;
  • l’éclairage diffusé permet l’obtention d’une lumière tamisée propice au repos ;
  • l’éclairage de balisage permet de marquer volontairement des zones réduites telles qu’une allée de terrasse ou des marches d’escalier.

Enfin, si vous souhaitez obtenir un éclairage optimal, jetez votre dévolu sur des ampoules différentes en fonction du résultat souhaité. Si votre choix se porte sur un éclairage vif et intense, misez sur l’ampoule halogène. En revanche, privilégiez les ampoules à LED pour une lumière d’ambiance plus douce. Pour un résultat intermédiaire, les ampoules à basse consommation sauront vous satisfaire.

Bon à savoir

Une pièce à vivre doit bénéficier d’un éclairage assez puissant, tandis que les pièces généralement attribuées au repos doivent, quant à elles, être éclairées de façon plus modérée.

Privilégiez une lumière vive dans la cuisine

La cuisine doit impérativement bénéficier d’un éclairage direct et d’ampoules à halogène. La lumière doit en effet être blanche et vive afin de bien distinguer tout ce que vous faites. En revanche, vous pouvez envisager d’adoucir le tout par des appliques qui vous éviteront de fatiguer vos yeux lorsque vous vous affairez durant un long moment.

N’oubliez pas d’installer un éclairage au-dessus de chaque recoin assombri : en-dessous de la hotte, au-dessus de la plaque de cuisson, au-dessus de l’évier si celui-ci se situe sous un placard, etc. Enfin, au-dessus du coin repas, vous pouvez opter pour une ampoule fluorescente moins énergivore et plus chaleureuse.

L'éclairage dans la cuisine
Privilégiez un éclairage vif dans la cuisine et n'oubliez pas les recoins sombres.

Multipliez les sources de lumière dans le salon

En général, le salon est la pièce à vivre principale, celle dans laquelle se déroule l’essentiel de votre quotidien lorsque vous êtes chez vous. De plus, elle est la pièce polyvalente par excellence. Qu’il s’agisse d’un temps de lecture, de cinéma ou de jeu, vous devez agrémenter votre salon de différentes sources d’éclairage adaptées à ces multiples activités.

La lumière doit donc être chaleureuse et douce, mais vous pouvez aussi bien songer à mettre en place des sources d’éclairage à la fois direct et indirect. Quoiqu’il en soit, bannissez les lumières trop vives et agressives, car cette pièce est bien souvent dédiée au repos et un éclairage trop violent vous fatiguerait. Ainsi, vous pouvez envisager un éclairage principal doux grâce à la présence d’une ampoule à LED. Par éclairage principal on entend une applique murale, un lustre ou une suspension. 

Conseils SeLoger

Vous pourrez apposer dans certaines zones stratégiques (près du canapé, près d’une table de salon) une source d’éclairage plus vive tel qu’un lampadaire ou une lampe sur pied que vous agrémenterez d’une ampoule à basse consommation.

Dans la chambre à coucher, un éclairage doux est de mise

La chambre est bel est bien la pièce dédiée au repos. Toute source d’éclairage vif est à bannir. Oubliez les néons et les ampoules à halogène.

A l’image du salon, l’éclairage principal doit être doux et modéré. Equipez donc votre applique ou suspension d’une ampoule à basse consommation, voire d’une ampoule à LED selon vos préférences et vos habitudes.

En revanche, n’oubliez pas là encore de multiplier les sources d’éclairage, et d’ajouter notamment un éclairage indirect près de votre lit. Ornez donc votre table de chevet d’une lampe sur pied, doté d’une ampoule à LED qui favorisera le confort de vos yeux lorsque vous lisez, par exemple. Si les lampes de chevet ne sont pas à votre goût, des appliques murales disposées juste au-dessus de votre lit feront parfaitement l’affaire.

L'éclairage dans la chambre
Dans une chambre, optez pour un éclairage doux et disposez des lampes de chevet près du lit.

L’éclairage de la salle de bains est réglementé

L’éclairage dans les salles d’eau répond à une réglementation stricte. Ainsi les appliques et ampoules qui ornent votre salle de bains doivent obéir à certaines règles de sécurité. L’éclairage de votre salle de bains doit répondre à la norme IP. Cette norme est très importante puisqu’elle garantit, au produit qui en bénéficie, une totale résistance face aux éclaboussures d’eau et à l’humidité, ainsi qu’une résistance aux corps solides.

Dans cette pièce, privilégiez une lumière douce mais pas non plus tamisée, car vous devez être en mesure de pouvoir observer tous les détails de la pièce. Tournez-vous donc vers une ampoule à basse consommation en ce qui concerne l’éclairage principal. Mais n’oubliez pas de placer des spots notamment au-dessus du miroir, afin de mieux distinguer les détails lorsque vous vous en servez.

Le bureau doit être éclairé de façon modérée

Si vous bénéficiez d’un bureau, vous devez disposer de deux sources d’éclairage :

  1. un éclairage principal ni trop agressif ni trop faible,
  2. une source de lumière plus vive au-dessus de votre table ou bureau.

Ainsi, tournez-vous vers des ampoules à basse consommation pour alimenter votre applique ou suspension. Préférez un éclairage à l’avant et latéral au-dessus de la table ou du bureau et oubliez l’éclairage direct afin d’éviter les ombres gênantes.

Les points clés à retenir

  • Pour choisir un éclairage optimal, tournez-vous vers des ampoules adéquates et prenez en compte le type d’éclairage que vous souhaitez (direct, indirect, diffusé ou de balisage).
  • Privilégiez un éclairage principal doux dans les pièces telles que le salon et la chambre à coucher, un éclairage plus vif dans la cuisine et la salle de bains et un éclairage intermédiaire dans le bureau.
  • Dans l’absolu, multipliez différentes sources d’éclairage afin d’adapter la lumière à vos activités sans vous fatiguer.