Plomberie : tuyaux en cuivre ou en PER ?

Les tuyaux PER font leur révolution dans les maisons. © Inok-Fotolia
partage(s)

Vous rénovez votre salle de bains et vous hésitez à remplacer votre ancienne installation en cuivre par des tuyaux en PER ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce nouveau matériau ? 

Qu’est-ce que le PER ? 

Les tuyaux en polyéthylène réticulé, en PER, servent aussi bien à l’alimentation en eau chaude et qu’en eau froide des conduites de chauffage. Moins chers que le cuivre, ils ont l’avantage de se plier et de se travailler facilement. Quels sont les avantages et les inconvénients du PER par rapport au cuivre ?

Le PER est un matériau en plastique

Il garantit une très bonne résistance à la pression, aux variations de températures, même les plus hautes, ce qui permet de l’utiliser autant en plomberie sanitaire que pour les installations de chauffage. Solide, fiable, d’une durée de vie de 50 ans, il est plus résistant au gel que le cuivre et empêche la fixation du calcaire. C’est donc en toute logique qu’il gagne petit à petit du terrain dans nos cuisines comme dans nos salles de bains.

Bon à savoir

Le tuyau en PER se dilate aisément du fait de sa composition. Il est donc important de ne pas le poser de manière trop rectiligne afin de lui laisser la place de se dilater ou de se rétracter en fonction de la température. Si sa structure le rend inaltérable à toute forme de corrosion, il est néanmoins sensible aux UV et évidemment, posé en sous-sol n’est pas à l’abri des petites dents des souris et autres rongeurs. Lors de la pose, veillez donc à le protéger de ces attaques. 

Le PER coûte moins cher que le cuivre

Beaucoup moins cher que le cuivre, une tuyauterie en PER est rapide et simple à mettre en œuvre. Il n’y a pas besoin de chalumeau ni de soudure pour les raccorder. Autre avantage : les canalisations en PER sont flexibles et permettent de réaliser des angles à 90° sans raccords coudés. Légers, ils peuvent être déroulés sur de longues distances. Petit bémol : nous manquons de recul sur ces produits …

Le tuyau en cuivre : indétrônable ? 

Le cuivre est le matériau par excellence du plombier. Noble et résistant, il est toujours plébiscité pour la distribution de l’eau, qu'elle soit froide ou chaude, et la tuyauterie de chauffage. Les avantages du cuivre sont nombreux. Il est recyclable, solide, fiable… et esthétique, ce que n’est pas le cas du PER. Loin de perdre du terrain, même s’il a depuis longtemps été supplanté par les tuyaux en PVC pour l’évacuation des eaux, le cuivre joue toujours parfaitement son rôle que ce soit pour l’étanchéité ou la conduction thermique. Son inconvénient reste identique malgré les années : sa mise en œuvre reste une affaire de professionnels. Avoir le bon matériel (chalumeau, pince à cintrer pour le tordre) ne suffit pas. Il faut toujours de l’habileté !

Les points clés à retenir

Les tuyaux en PER offre plusieurs avantages. En premier lieu, celui du prix. Nettement moins cher que le cuivre et très flexible, le PER est aussi très résistant au gel et ne permet pas au calcaire de se fixer sur ses parois. Sans soudure et déjà gainé, il présente l’inconvénient d’avoir une durée de vie de 50 ans. De plus, comme tous les nouveaux matériaux, nous manquons de recul. Le cuivre, lui, a fait ses preuves autant sur la solidité que son talent en étanchéité.