Rénovation, comment bien choisir ses nouvelles fenêtres ?

Rénovation, comment bien choisir ses nouvelles fenêtres ?

Chaque fenêtre doit être sélectionnée avec soin : isolation, matière, couleur, luminosité, opacité… Découvrez l’ensemble des questions à vous poser dans le cadre de votre projet de rénovation !

Choisissez vos fenêtres, pièce par pièce

Certaines pièces du logement, par nature, vous conduiront à mettre l’accent plutôt sur la luminosité, la sécurité ou encore une certaine protection de votre intimité. Dans la salle de bains et à défaut de disposer d’un velux sans vis-à-vis, rien ne remplace ainsi la discrétion et l’opacité du verre dépoli. Et avant de choisir la meilleure fenêtre pour une chambre à coucher, il faut s’inquiéter bien sûr de l’isolation thermique mais ne pas oublier pour autant les chaudes nuits d’été. En optant pour un oscillo-battant, vous pourrez dormir la fenêtre ouverte sans crainte pour votre sécurité.

Optez pour la meilleure isolation thermique

Toutes les pièces de la maison ne présentent pas les mêmes caractéristiques selon leur degré d’exposition au soleil. Privilégiez notamment une isolation thermique maximale pour les grandes surfaces vitrées orientées plein nord. Un double vitrage de qualité sera un minimum et un triple vitrage est même conseillé. A l’inverse, des fenêtres réalisées dans un verre de contrôle solaire pourront utilement filtrer les rayons de l’astre du jour et mieux réguler la température d’une pièce exposée plein sud jusqu’au cœur de l’été.

Pensez aussi à l'isolation acoustique !

Si la pièce est située dans un environnement bruyant (rue passante, voie de chemin de fer…), il peut s’avérer intéressant ou même vital d’investir dans un double vitrage feuilleté, aux propriétés acoustiques renforcées.

Bois, PVC, alu : quelle matière privilégier ?

Trois matières se partagent aujourd’hui le marché de la fenêtre : l’aluminium, le bois et le PVC. Le choix de l’une ou de l’autre dépend de votre budget, mais aussi de vos exigences. Le PVC peut faire valoir de bonnes performances thermiques, un entretien inexistant et surtout les tarifs les plus compétitifs en règle générale. L’aluminium permet de réaliser des cadres très fins, garantissant une meilleure luminosité et un aspect particulièrement esthétique. Les fenêtres en bois, présentent également de bonnes propriétés isolantes et apportent un supplément de convivialité dans une pièce.

Avec un revêtement différent pour l’extérieur et l’intérieur, par exemple aluminium/bois, il est possible de concilier le meilleur des propriétés isolantes et esthétiques de chaque matériau ».

Jérôme, vendeur et conseiller en magasin de bricolage à Thionville.

Osez la couleur !

La menuiserie de fenêtre en aluminium, et même celle en PVC se permettent aujourd’hui toutes les couleurs de l’arc-en-ciel : un bon moyen de donner un aspect rénové et sympathique à votre logement, sous réserve bien sûr des contraintes qui pourraient vous être imposées par les règles locales d’urbanisme ou un règlement de copropriété.

Bon à savoir

Si vous procédez à un changement de couleur des cadres extérieurs de vos fenêtres, l'opération doit faire l’objet d’une déclaration préalable en mairie.

Dépose totale ou simple rénovation ?

La façon la plus radicale de changer une fenêtre consiste non seulement à enlever le modèle précédent, mais aussi à remplacer la structure qui l’entoure : on parle alors de « dépose totale ». L’opération est plus complexe qu’un remplacement standard de fenêtre, qui consiste quant à lui à visser le nouveau modèle sur le dormant existant. La dépose totale nécessite de faire appel à un intervenant professionnel. Elle est fortement conseillée dans certains cas, notamment si vous souhaitez améliorer vraiment l’isolation acoustique du logement.

Profitez des aides disponibles pour adoucir votre facture

Des fenêtres aux dimensions standards affichent en moyenne des prix pouvant varier de 200 à plus de 700 € en fonction de la qualité du vitrage et de la matière utilisée pour le cadrage. Pour autant, certains modèles présentant un bon niveau d’isolation thermique vous permettront de bénéficier d’un « crédit d'impôt pour la transition énergétique » (CITE) à hauteur de 30 % du prix de la fenêtre. Seule condition imposée : faire appel, pour la pose, à un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE). Vérifiez également si votre fournisseur de gaz ou d’électricité est susceptible de vous verser une prime énergie pour financer en partie vos travaux.

Conseil SeLoger

Dans tous les cas, ne faites jamais votre choix sans avoir soigneusement examiné vos options !