Sécuriser une maison pour une personne âgée

Sécuriser une maison pour une personne âgée

Passé un certain âge, les personnes âgées ont besoin d’un intérieur confortable et adapté. Alors, pour prévenir les chutes et autres accidents, il faut aménager la maison autrement. 

Vivre seul quand on est âgé n’est pas simple. Mais la maison de retraite n’en reste pas moins une idée qui rebute. Alors pour vivre le plus longtemps possible chez soi, sans risquer le pire, il existe des solutions pratiques pour aménager l’espace et améliorer le quotidien.

Aménager les endroits statégiques : lieux de passage, autour du lit...

Avant de penser équipements, il faut réfléchir intelligemment. A quoi sert-il d’installer des gadgets dans chaque pièce si évoluer dans votre maison ressemble au parcours du combattant ? Il faut donc commencer par désencombrer l’espace afin d’y circuler facilement, en particulier les lieux de passage et autour du lit. Attention, un tapis qui glisse sur un parquet peut provoquer une chute ! Pensez aussi à éclairer suffisamment les pièces. Quand on n’y voit rien, le danger guette.

Maintenant, vous pouvez penser accessoires. Une barre d'appui fixée au mur à un endroit judicieux, voilà de quoi faciliter les déplacements. Pourquoi ne pas en jalonner les lieux de passage ? Veillez aussi à ce que les objets d'usage courant soient à portée de main. Accessibles autant dans des placards qu’à 1,30 mètre du sol maximum, ils sécuriseront la personne. Pas question en effet de faire des efforts ou pire de l’équilibrisme ! Et dernier point : pensez aux téléphones à numéros enregistrables. De quoi appeler à l’aide rapidement en cas de pépin.

Bon à savoir

Pour vous aider à sécuriser le logement d’une personne âgée, de nombreuses associations répondent à vos questions et vous guident. Pour en savoir plus : Vieillir et bien vivre chez soi, le guide à lire pour la réalisation de travaux d'amélioration et d'adaptation du logement, édité par l'Agence nationale de l'habitat (Anah), le Secrétariat d'Etat aux personnes âgées et la Direction générale de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Construction.

La salle de bains, une pièce prioritaire à aménager

Salle de bains adaptée pour les personnes âgées. © esebene

Au sol, optez pour un revêtement antidérapant et étanche. Evitez le carrelage, trop glissant et sur lequel une chute aurait des conséquences fâcheuses. Multipliez la présence de barres d'appu et de maintien afin de sécuriser la pièce : une en entrant dans la pièce, une dans la baignoire ou la douche, une près du lavabo ou des toilettes s’ils sont dans la salle de bains. Choisissez, une robinetterie thermostatique. Réglable, elle coupe court aux risques de brûlures. 

Sachez que les cabines de douche sont plus faciles d'accès que les baignoires, et celles à l’italienne, encore plus pratiques car elles n'ont pas de seuil à franchir. Un siège de douche permet de se laver assis en toute sécurité. Privilégiez une douchette à main, pour le confort, ou réglable et de préférence fixée assez bas afin de pouvoir se doucher assis. Pour les WC, ceux suspendus à la hauteur que vous souhaitez, sont recommandés.

Dans la cuisine, optez pour l'électricité et les meubles bas

Dans la cuisine, le revêtement au sol doit aussi être antidérapant. Là encore, tout doit être à portée de main. Pas question de grimper sur un escabeau. Et pour les placards, préférez des éléments à porte coulissante. Pensez à protégez les angles pointus. Choisissez des appareils électroménagers simples d'usage et d'entretien. Privilégiez l'électricité au gaz afin d’éviter le risque de fuites. Côté cuisson, les plaques à induction évitent les risques de brûlure mais sont interdites pour toutes les personnes portant un stimulateur cardiaque (défibrillateur ou pacemaker). Enfin, certains types de meubles sont des bombes à retardement. C'est le cas des tables roulantes : s’y appuyer peut virer à la catastrophe, alors n’hésitez pas à vous en séparer… même s’il s’agit d’un meuble de famille.

Les points clés à retenir

Pour adapter un logement aux besoins d’une personne âgée, veillez à épurer les pièces afin d’éviter les obstacles et donc, les chutes. Pour les sols, privilégiez les revêtements antidérapants pour la cuisine comme pour la salle de bains. Enfin, placez des barres d’appui dans les sanitaires, la douche…

La rédaction vous conseille :