Rechercher un article

À Guingamp, le marché immobilier reprend des couleurs : + 3 % sur 1 an !

À Guingamp, le marché immobilier reprend des couleurs : + 3 % sur 1 an !

Qu’on se le dise, Guingamp, c’est - bien sûr - un célèbre club de foot mais pas que ! Car la ville se caractérise aussi par un marché immobilier qui retrouve de la vigueur et des prix qui restent abordables.

La vigueur retrouvée de l'immobilier guingampais

Après avoir été touchée par la crise immobilière, force est de constater qu’aujourd’hui, la pierre guingampaise se porte mieux. Et si le marché de l’immobilier n’est pas aussi dynamique à Guingamp qu’à Lannion ou encore à Saint-Brieuc, il bénéficie actuellement d’un regain d’attractivité. « La demande repart à la hausse, notamment dans le centre-ville » constate Isabelle Bohu, mandataire immobilier indépendant IAD basée à Guingamp. « Et des maisons qui étaient en vente depuis des années trouvent preneurs ». Plusieurs facteurs peuvent permettre d’expliquer ce come-back : un prix de l'immobilier abordable, la mise en place de la LGV et la proximité de la RN 12.  

guingamp indicateur immobilier

Les raisons d'un retour gagnant

D’une part, Guingamp peut compter sur un prix de l’immobilier plus accessible que sur la côte bretonne. Il n’est ainsi pas rare que des personnes qui travaillent à Saint-Brieuc ou à Lannion achètent leur résidence principale à Guingamp. À une clientèle essentiellement locale sont ainsi venus se superposer des acquéreurs en provenance d’autres régions. D’autre part, en rapprochant Guingamp de Paris (désormais à 2 heures 30 de train), c’est peu dire que la LGV l'a replacée au centre de l’attention des acquéreurs potentiels et le lundi matin, sur les quais de la gare bretonne, les Parisiens de Guingamp sont de plus en plus nombreux à attendre le train qui les emmènera à Paris-Montparnasse. Enfin, sa proximité avec la RN12, véritable artère routière de la Bretagne reliant Brest à Rennes, est un autre atout dans le jeu de Guingamp. « La ville bénéficie d’un emplacement stratégique » explique Isabelle Bohu, « Vannes est à deux heures en voiture, Brest et Rennes à 1h15 et la côte (d'Émerauade, de Granit Rose et de Goëlo, Ndlr) n’est qu’à 30 minutes environ ».

Bon à savoir

À Guingamp, le prix de l'immobilier progresse de 3 % sur l'année (Source : SeLoger).

Le centre-ville de Guingamp est prisé les familles et les retraités

Si le marché immobilier reprend des couleurs, c’est dans l’hyper-centre que tendent à se concentrer les demandes des acquéreurs. « À plus de dix minutes, en voiture, de la ville et de ses services, la demande diminue et les biens mettent plus de temps à se vendre » fait remarquer Isabelle Dohu. L’accessibilité du prix de l’immobilier et la qualité de vie guingampaise attirent non seulement les primo-accédants mais aussi les familles et les retraités. « Il n’est pas rare qu’une veuve cherche à vendre sa - trop - grande maison - avec terrain - des environs de Guingamp pour s’acheter un appartement ou une petite maison de plain-pied dans l’hyper-centre ». Il est à noter que Guingamp et ses étudiants locataires (Université Catholique de Bretagne, bacs professionnels…) attirent également les investisseurs locatifs, lesquels recherchent en priorité des maisons de ville qu’ils divisent en appartements.

Guingamp : pour un studio, les prix démarrent à 25 000-30 000 €

Le niveau des prix guingampais permet aux acquéreurs disposant d’un budget serré mais ne voulant pas transiger sur la qualité, de devenir propriétaires. Rien d’étonnant, donc, à ce qu’à Guingamp, la plupart des transactions « avoisinent 100 000 € ». Selon les données collectées par SeLoger, le prix au m² à Guingamp  est de 1 228 €. « Dans l’ancien, la fourchette de prix va de 700 € à 1 700-1 800 € du m² » détaille Isabelle Bohu, mandataire immobilier indépendant IAD. « À Guingamp, il est possible de s’offrir une grande maison bourgeoise de 300 m² - à rénover - pour 100 000 € et pour un studio, les prix peuvent démarrer aux alentours de 25 000-30 000 € ».

Bon à savoir

Un logement se vend en moyenne en 146 jours (Source : SeLoger).

Ploumagoar, Saint-Agathon et Pabu drainent de nouveaux habitants

Intra-muros, les alentours des écoles, des lycées et de l’UCO (Université Catholique de Bretagne) sont très cotés. « Le quartier du lycée Notre-Dame est très demandé » explique Isabelle Bohu. « Tout comme le secteur qui va du lycée Pavie-Guingamp à la gare de Guingamp et où l’on trouve de belles maisons bourgeoises ». Mais bien que les prix des logements tendent à y être plus élevés que dans Guingamp même, la première couronne draine de nouveaux habitants. « Ploumagoar, Saint-Agathon et Pabu sont des communes très prisées ». Pour profiter de prix moins élevés, il faut s’éloigner de Guingamp. Située à ¼ d’heure de voiture, à l’est de la ville, la commune de Louargat offre ainsi une bonne alternative pour quiconque veut acheter plus grand, moins cher et avec du terrain car l’une des faiblesses de Guingamp comme de la plupart des villes, c’est de manquer de foncier disponible et de terrains constructibles…

Les rives du Trieux reviennent sur le devant de la scène

La rivière qui traverse Guingamp ayant parfois tendance à sortir de son lit, ses environs (quartiers de Saint-Sébastien, Saint-Sauveur, de Sainte-Croix, rues de Chateaubriand, du Grand Trotrieux, Saint-Michel, des Ponts-Saint-Michel, Île Saint-Michel, etc.) tendent à être moins prisés que le reste de la ville. Mais les cartes pourraient bien être rebattues… « Ce sont des quartiers dans lesquels on trouve des maisons rénovées avec beaucoup de cachet. Or, depuis quelque temps, je constate qu’ils reviennent sur le devant de la scène » fait remarquer Isabelle Bohu. À l’origine de ce retour en grâce des rives du Trieux, on trouve de nombreux travaux de réhabilitation. Des passerelles ont été construites qui permettent de traverser la rivière bretonne. L’ancienne prison de Guingamp est devenue un lieu d’art et de culture dédié, entre autres, à la photographie contemporaine européenne.  Quant au centre-ville, dont la place du Centre, il a été récemment rénové. Autant d’actions qui contribuent à revitaliser la cité bretonne et à accompagner le renouveau de son marché immobilier.

Combien devez-vous gagner pour acheter un appartement à Guingamp ?

  • Prix du bien (hors frais de notaire et d'agence) : 232 189​​ € (Source : SeLoger) 
  • Montant total de l'acquisition (frais de notaire et d'agence inclus) : 265 832​​ €
  • Mensualité du crédit sur 20 ans : 1 353​​ € (au taux de 1,47 %)
  • Revenu minimal : environ 4 059 € par mois.

Combien ça coûte d'habiter autour de Guingamp ?

Commune Prix au m2
Plouisy 1 335 €
Saint-Agathon 1 242 €
Pabu 1 217 €
Grâces 1 208 €
Ploumagoar 1 204 €

Bon à savoir

Le prix de l'immobilier à Guingamp est de 1 228 €/m² (Source : SeLoger).