Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Hausse des prix immobiliers à Marseille : le grand rattrapage se poursuit !

Les prix des logements phocéens continuent d’augmenter, se rapprochant ainsi du niveau qui devrait être le leur. En effet, le chef-lieu des Bouches-du-Rhône fait partie de ces villes où le prix de l’immobilier a (trop) longtemps été sous-évalué. 

En cours de chargement...

Sommaire

Le prix immobilier phocéen poursuit son ascension : + 7,3 % sur 1 an

Si elle a longtemps souffert d’une sous-évaluation de la valeur de son immobilier, Marseille serait-elle en train de tourner (définitivement) la page ? C’est la question qu’on peut se poser à la lecture des données recueillies par le baromètre LPI-SeLoger. En effet, le prix au m² à Marseille enregistre 7,3 % de hausse sur 1 an pour atteindre 3 277 €. Initiée post-confinement, cette remontada permet ainsi à la cité phocéenne de combler - petit à petit - le retard qui la sépare encore des autres grandes métropoles : 5 705 € du m² à Lyon, 4 491 € du m² à Nice…

Bon à savoir

Marseille fait partie des 80 % de grandes villes où la hausse sur 1 an est au moins égale à 5 %.

À Marseille, recherche logement désespérement…

Dans la cité phocéenne et à l’image de ce qui se passe dans l’immense majorité des grandes villes françaises, la pression s’accentue sur le marché immobilier. En clair, à Marseille, la demande est soutenue mais les biens sont rares, qu’ils soient proposés à la vente ou à la location. À l’origine de ce déséquilibre, un renouvellement du parc immobilier qui marque le pas, un habitat ancien détérioré (on a tous en tête le drame de l'effondrement de la rue d'Aubagne de novembre 2018) et une insuffisance de la production de logements neufs... Si les prix des logements phocéens sont en train de rattraper leur retard, la carence en logements ne semble donc pas près d’être comblée.

13,3 % de hausse sur 1 an dans le 4e et le 8e arrondissement de Marseille

Selon les chiffres compilés par le baromère LPI-SeLoger, la hausse est particulièrement palpable dans six des seize arrondissements qui composent la ville. Le prix du m² dans le 4e arrondissement de Marseille (Les Chartreux, La Blancarde...) accuse ainsi pas moins de 13,3 % de hausse annuelle pour atteindre 2 896 €. Quant au prix immobilier dans le 8e arrondissement de Marseille (Les Goudes, Bonneveine, Montredon…), il enregistre la même progression (+ 13,3 %) et se monte à 4 470 €.  Ailleurs, l’augmentation est de : 

  • 10,8 % sur 1 an dans le 1er arrondissement (3 164 €/m²).
  • 9,2 % sur 1 an dans le 2e phocéen (3 170 €/m²).
  • 12,6 % sur 1 an dans le 6e (4 090 €/m²).
  • 12,2 % sur 1 an dans le 9e (3 100 €/m²).

À l’inverse, la tendance est très nettement baissière dans les 3e (- 9,7 % sur 1 an / 1 785 € du m²), 12e (- 7,2 % sur 1 an / 3 006 € du m²) et 14 e arrondissements (- 11,4 % sur 1 an / 1 617 € du m²). 

Les prix au m² dans les communes proches de Marseille

Ville Prix au m²
Aubagne 3 165 €
Les Pennes-Mirabeau 3 248 €
Allauch 3 647 €
Septèmes-les-Vallons 2 858 €
Plan-de-Cuques 3 552 €
Simiane-Collongue 4 070 €

Source : SeLoger