À Orléans, le prix de l’immobilier est en surchauffe : + 8,6 % en un an !

Dans la Cité Johannique, le marché de l’immobilier est clairement en surchauffe. Sur les douze derniers mois, le prix du m² orléanais gagne pas moins de 8,6 %. Quels sont les secteurs à cibler en priorité à Orléans ? Et quelle est la cote, quartier par quartier ?

Orléans au coeur de la « French Tech Loire Valley »

Après avoir été assiégée par les Anglais, voilà que six siècles plus tard, Orléans est une nouvelle fois prise d’assaut… mais par des acheteurs, cette fois ! Car force est de constater que la pression de la demande fait grimper les prix dans la capitale du Loiret. Acheter un appartement ancien à Orléans coûte 8,6 % plus cher qu’il y a douze mois. Outre son patrimoine historique et sa proximité avec Paris (à peine 120 km séparent la ville de la capitale !), la Cité Johannique doit son attractivité au cadre de vie dont profitent ses habitants (Ah, les balades en vélo le long de la Loire !), au fait que son immobilier est - encore - abordable (comptez 2 262 € du m² pour un appartement dans l’ancien) et à son dynamisme économique. Il faut dire que la ville a le numérique chevillé au corps. Et ce n’est pas pour rien si elle constitue l’épicentre de la French Tech Loire Valley. Sans oublier les cosmétiques et les médicaments qui sont produits dans les pôles d’activité (Charbonnière, La Source...) des environs.

orleans prix logement

Bon à savoir

  • Dans la capitale du Loiret, la marge de négociation est de 2,4 % pour un appartement. Elle atteint 7,5 % pour une maison.

À Orléans, le prix immobilier se monnaye aux environs de 2 262 €

Si les quartiers Châtelet, Saint-Euverte et Martroi font le plein d’acheteurs, le quartier Saint-Marceau rencontre également un vif succès. Situé au sud de la Loire et s’étirant des Tourelles à Olivet, ce secteur résidentiel de la ville fait les yeux doux aux familles, attirées par le prix de son immobilier, plus doux que dans les quartiers de l’hyper-centre. Enfin, si le bien qui vous intéresse se situe dans les quartiers Dunois ou Saint-Vincent, ne jouez pas la montre en espérant que le vendeur baisse son prix. Et pour cause, dans ces secteurs, les transactions immobilières se font - très - rapidement. Vous voilà, prévenu(e). En pleine mutation, le quartier de la barrière-Saint-Marc, à l’est d’Orléans propose des prix moins élevés que dans le reste de la ville. Enfin, pour peu que l’on s’éloigne un peu, Olivet, commune limitrophe d’Orléans, recèle de belles opportunités immobilières.

Le top 5 des communes proches d’Orléans les moins chères au m²

Commune Prix au m2
Saint-Jean-de-la-Ruelle 1 540 €
Saint-Pryvé-Saint-Mesmin 1 638 €
Saint-Jean-le-Blanc 1 751 €
Saint-Denis-en-Val 1 751 €
Olivet 1 999 €

À Orléans, la hausse des prix se renforce au fil des mois !

Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.