Paris : l’immobilier ancien recule légèrement

Paris : l’immobilier ancien recule légèrement

Pour Paris, deux nouvelles : une bonne et une mauvaise. La bonne ? En un an, l’ancien a progressé de plus de 1 % (1,8 %). La mauvaise ? Il vient de perdre 4,2 %.

Baisse des prix à Paris sur le dernier trimestre

À l’instar de 70 % des villes de province, Paris a récemment connu une chute du prix au m² de son parc immobilier ancien. En l’espace de trois mois, le cours des appartements parisiens a ainsi perdu 4,2 %. Des cinq villes de France les plus peuplées, c’est Paris qui enregistre la perte la plus importante, suivent Lyon (- 0,5 %), Toulouse (- 0,8 %) et Nice (- 2,4 %). Pour info, seule Marseille sauve l’honneur (+ 2,5 %).

Mais si les trois derniers mois ont certes été les témoins d’une tendance baissière de l’immobilier ancien parisien, rappelons toutefois que le prix au m² reste élevé (8 148 € soit 2,5 fois plus qu’à Bordeaux et six fois plus qu’à Saint-Étienne). Le prix moyen du m² en France, dans l’ancien, tourne autour de 3 477 € pour un appartement. De plus, sur les douze derniers mois, la tendance a été à la hausse avec une progression de 1,8 %. 

La tendance à la baisse des appartements dans l'ancien s'est stabilisée. »

Michel Mouillart, Professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.

2 arrondissements parisiens sur trois ont pris de la valeur

Prix immobilier Paris LPI-Seloger

Avec un seul arrondissement (le XVIIIe) affichant plus de 4 % de perte (4,8 %, pour être exact) et deux autres arrondissements (le Ve et le XXe) seulement affichant une baisse modérée (respectivement - 0,4 % et - 0,3 %), l’immobilier parisien intra-muros – pour ce qui est des appartements – se porte bien.

Il est d’ailleurs à noter que quatre arrondissements enregistrent des progressions supérieures à 5 %. Il s’agit du Ier (+ 5,6 % / 10 326 €), du IIe (+ 7,9 % / 8 805 €), du IVe (+ 6,9% / 10 666 €) et enfin du VIIe (+ 7,7 % / 11 707 €). Au m², il n’est pas un seul arrondissement parisien dont le prix signé (c’est à dire constaté au moment de la signature de la promesse de vente) ne dépasse la moyenne nationale (3 477 €).

Les points clés à retenir :

  • À Paris, le m² d’un appartement affiche un prix moyen signé de 8 148 €.
  • Sur le dernier trimestre, la capitale a connu une baisse de 4,2 %.
  • Sur un an, la progression a été de 1,8 %.
  • Intra-muros, la tendance baissière n’a touché que 4 arrondissements.

La rédaction vous conseille :


Retrouvez l'intégralité du baromètre LPI-Seloger janvier 2015

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés