20 % des relocations concernées par l'encadrement des loyers

20 % des relocations concernées par l'encadrement des loyers

L'encadrement des loyers prévu par la loi Alur influera à la baisse sur 20 % des loyers de relocations et de nouvelles locations, indique Clameur, observatoire de référence en la matière.

Cette étude porte sur les dix premières villes de France. Clameur considère que 20 % des relocations s'effectueront à un loyer dépassant de plus de 20 % la médiane locale des loyers pratiqués dans les zones tendues. Le même réajustement est imposé par la loi Alur pour les loyers à la baisse, mais Clameur s'est focalisée uniquement sur les relocations.

20,7 % des relocations concernées

Il appartiendra au préfet de fixer un loyer de référence, à partir des données fournies par l'observatoire local. Dans ce cas, la baisse des loyers concernés " serait alors de l'ordre de 20 % : un peu moins de 15 % sur Nantes et jusqu'à près de 29 % sur Nice ", a calculé l'observatoire. Ce qui entraînerait une baisse de 4 % du loyer moyen pour ces 10 villes ". Pour Paris, Clameur considère que 20,7 % des relocations pourront voir leur loyer révisé à la baisse, que la diminution sera de 23 % du montant du loyer pour les logements concernés et que cela abaissera de 4,8 % le loyer moyen à Paris.

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés