Frigide Barjot vient de quitter son logement social parisien

Frigide Barjot vient de quitter son logement social parisien

Un an après qu’une décision de justice a ordonné son expulsion, Frigide barjot a quitté le logement social (un duplex de 173 m²) de la mairie de Paris qu’elle occupait dans le XVe arrondissement.

Condamnée par la justice à quitter le duplex de 173 m² que la mairie de Paris lui avait accordé à titre de logement social, l’ex chef de file de la Manif Pour Tous vient de déménager.

Saisi par la Régie immobilière de la ville de Paris (le bailleur de l’appartement) qui reprochait à Frigide Barjot ainsi qu’à son mari, Basile de Koch, de ne pas respecter les clauses du bail en ayant domicilié une activité commerciale (en l’occurrence la société Jalons) dans les lieux loués, le tribunal d’instance du XVe arrondissement de Paris avait ordonné, par un jugement en date du 30 octobre 2013, l’expulsion des locataires indélicats.

La date du déménagement avait été repoussée de quelques mois

Déjà propriétaire d’un appartement de 64 m² situé 177, rue La Fayette dans le Xe arrondissement de Paris (« trop petit que nous y vivions » avait-elle déclaré) hérité de sa mère, Frigide Barjot avait retardé son déménagement de quelques mois. Se plaignant de ne pas gagner suffisamment d’argent pour trouver à se reloger, le couple avait dû se résoudre à se séparer de biens reçus en héritage.