Le feuilleton immobilier de l’été : hausse ou baisse des taux de crédit ?

Le feuilleton immobilier de l’été : hausse ou baisse des taux de crédit ?

Ce sera, à coup sûr, la grande question de l’été. Les courtiers cherchent à savoir si les réajustements techniques des crédits dissimulent le début du commencement d’une hausse des taux. Ou bien si ces derniers resteront stagnants encore un certain temps…

Après plusieurs instituts, c’est le courtier en crédit Meilleurtaux qui s’est penché sérieusement sur le sujet. Les taux remontent-ils vraiment ? plusieurs établissements de crédit ayant poussé dans cette direction. Est-il hâtif d’évoquer une remontée « lente et régulière des barèmes » ?  « Il n’y a pas d’élément tangible pour l’affirmer à ce stade. Il s’agit plutôt d’un réajustement opérationnel afin d’absorber les stocks de demandes déjà reçues et de préparer la période estivale », indique le courtier auteur de l’étude. En revanche, la tendance structurelle à la baisse est probablement arrivée à son terme.

Bon à savoir

La tendance structurelle à la baisse des taux immobiliers est arrivée à son terme.

Faut-il craindre une hausse importante des taux ?

Comment expliquer donc une telle agitation autour d’une remontée des taux très superficielle. La hausse récente des OAT 10 ans, qui sert de référence aux taux fixes des banques, combinée avec l’engorgement des services d’étude et d’octroi des banques ainsi que l’arrivée de la période estivale, militent en faveur d’une hausse mesurée des taux. Malgré une marge financière encore confortable, les banques ont décidé de répercuter une partie de cette hausse sur les barèmes clients. Les établissements banquiers sont donc plus sélectifs sur certains dossiers, notamment ceux concernant une clientèle milieu de gamme.

La rédaction vous conseille :

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés