Les détecteurs de fumée jouent les abonnés absents dans les logements !

Les détecteurs de fumée jouent les abonnés absents dans les logements !

Un sondage récent réalisé par BVA pour le compte du fabricant Kidde révèle que 15 % des logements ne sont toujours pas équipés de détecteur de fumée. Pour autant, Kidde conteste ce chiffre et la réalité serait bien mois reluisante.

Un an après, les Français ne sont pas encore tous en règle

Alors que le résultat laisse entendre un taux d'équipement de 85 %, Kidde, commanditaire du sondage, dresse un constat un peu plus inquiétant. « D’après nos remontées, le taux d’équipement serait plutôt aux alentours de 60 à 65 % », estime Gaëlle Alloin, directrice du marketing chez Kidde. Petit rappel : la loi impose, depuis le 8 mars 2015, que tout lieu d'habitation doit être équipé d'au minimum un détecteur de fumée normalisé. Il revient au propriétaire de veiller à l'installation de l'appareil et au locataire d’en assurer l’entretien. Quoi qu'il en soit, qu'il se situe plutôt autour de 60 ou de 85 %, le taux d'équipement reste insuffisant un an après la mise en place de cette mesure capitale pour la sécurité des habitants.

Bon à savoir

Le détecteur de fumée doit être muni du marquage CE et être conforme à la norme européenne harmonisée NF EN 14604. Les détecteurs utilisant l'ionisation sont interdits, car ils sont radioactifs.

La rédaction vous conseille :