Prenez vos précautions... Obtenir un crédit immobilier prend plus de temps !

Prenez vos précautions...  Obtenir un crédit immobilier prend plus de temps !

Fin 2016, avec les taux bas et par crainte d'une remontée en 2017, les Français se sont précipités sur le crédit immobilier. Conséquence : l'allongement du délai d’obtention de l’offre de prêt.

Crédit immobilier : les demandes ont augmenté jusqu'à 50 %

Le nombre des demandes de crédit a fortement augmenté en 2016, ce qui a eu pour conséquence d’allonger les délais d’obtention de l’offre de prêt des banques. En effet, en novembre 2016, on comptabilisait pas moins de 27,5 Md€ de crédits immobiliers et parmi eux, 60 % étaient des renégociations des crédits. A l’image des taux bas, le nombre des demandes a donc été également historique et l’on a pu constater une ruée vers les banques début décembre. Les demandes ont en effet augmenté de 50 % dans certaines d'entre elles. Pourtant, il faut savoir que les banques préfèrent traiter en premier les demandes d’acquisition au détriment des demandes de rachat.

Bon à savoir

L’activité des deux dernières semaines de 2016 a tourné au ralenti avec les fêtes de fin d’année, ce qui a contribué à l'augmentation des délais d’attente d'offre de prêt. Les banques étant débordées, on a estimé leur retard à environ deux à trois semaines par rapport aux périodes « normales ».

Le délai d’obtention de l'offre de prêt s'est allongé d'un mois

Les délais d’attente pour l’obtention d’une offre de prêt sont en moyenne d’un mois en temps normal. Mais ce délai semble avoir augmenté d’un mois supplémentaire, selon le courtier Empruntis, cité par le site cbanque. Ainsi, pour l’obtention d’un premier rendez-vous avec votre banque, vous devrez patienter deux semaines au lieu d’une habituellement et vous devrez compter deux à trois semaines supplémentaires pour que l’offre soit éditée.

Bon à savoir

Les courtiers recommandent de présenter un dossier complet le plus rapidement possible afin de ne pas perdre plus de temps, sous peine de voir les banques revenir sur des accords de principes qu’elles ont formulés.

Comment faire face à votre compromis de vente ?

N’oubliez pas que le compromis de vente comporte une clause suspensive qui permet à l’acquéreur de bénéficier d’un délai pour l’obtention de son crédit. Ce délai est au minimum d’un mois et s’étend généralement jusqu’à 45 jours, mais n’oubliez pas que vous pouvez négocier avec le vendeur un délai plus important. Les courtiers recommandent d’étendre ce délai à 60 voire 75 jours pour plus de sécurité. Notez également que les banques qui proposent les taux les plus compétitifs sont également les plus débordées, vous devez donc anticiper un délai plus long si vous avez déposé une demande de crédit proposant des taux particulièrement bas.

Bon à savoir

Vous souhaitez obtenir un crédit immobilier aux meilleurs taux, pensez à demander l'aide d'un courtier.