Rénovation énergétique : les ménages modestes financés à 100 % ?

Rénovation énergétique : les ménages modestes financés à 100 % ?

Le spécialiste des Certificats d’économie d’énergie (CEE) lance une offre « CEE précarité ». Primesenergie.fr veut convaincre les ménages les plus modestes qu’ils peuvent financer jusqu’à 100 % leurs travaux de rénovation énergétique.

Il est possible de « financer jusqu'à 100 % du coût de rénovation des ménages précaires et développer des solutions de tiers-financement pour avancer, selon les cas, le coût des travaux aux particuliers ». Primesenergie.fr, le spécialiste des certificats d'économie d'énergie (CEE) a décidé de lancer, en dehors du champ des CEE traditionnels, une offre « CEE précarité », dont l’objet est de venir en aide, « plus efficacement, aux 5,9 millions de ménages, en situation de vulnérabilité énergétique, à réaliser des travaux d’économies d’énergie ». 

Chiffre clés

5,9 millions de ménages sont concernés par cette mesure.

Un CEE précarité qui prend en charge la totalité des travaux énérgétiques

Depuis 2010, la loi prévoit qu'une partie des obligations d'économies d'énergie bénéficie aux foyers en situation de précarité énergétique. Or, selon l'Observatoire national de la précarité énergétique, seuls 3 % des CEE ont bénéficié à ces ménages. Les ménages visés sont ceux dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 24 094 € en Île-de-France et 18 332 € pour les autres régions. Les travaux possibles relèvent de l'isolation des combles et des murs, ou encore du changement de chaudière.

Bon à savoir

Les CEE relèvent de la loi de programmation fixant les orientations de la politique énergétique (POPE) du 13 juillet 2005. Ils incitent les fournisseurs d’énergie à mettre en avant les dynamiques d’efficacité énergétique auprès de leurs clients en leur imposant des économies d’énergie.

La rédaction vous conseille :